Référencement d’un site Web : mon travail sur FileZilla.fr

Le référencement d’un site Web, statique ou dynamique WordPress, c’est long et complexe. Témoignage. Aujourd’hui je vous propose une petite histoire pratique et concrète de référencement SEO d’un site Internet. Ce qui peut changer en terme de conversion d’un site statique en html/php vers WordPress, de l’impact des redirections 301, du référencement naturel et de la lutte avec Google lors de l’application de Google Penguin, ou au contraire de l’utilisation pleinement harmonieuse avec les outils Google.

seo wordpress
Comme webdesigner, j’ai eu le plaisir de m’occuper de FileZilla.fr
Il s’agit du site francophone du très célèbre logiciel client FTP, FileZilla. C’est un logiciel Open Source absolument indispensable pour toute personne qui possède ou assure la gestion d’un site Web. Au départ le site était proposé depuis plusieurs années sous la forme préhistorique de pages en html/php. Je l’ai transformé en site WordPress en novembre 2011. Mon cahier des charges concernait essentiellement la partie développement et design, mais j’ai effectué un travail de base en référencement naturel

Voici la petite histoire du site FileZilla.fr

1° Conversion site statique en WordPress

  • Conversion du vieux site html en site WordPress sur un template (thème WordPress) fabriqué par mes soins
  • Changement d’hébergeur et d’infrastructure : passage d’un pack perso chez OVH qui ne coûte que le prix du nom de domaine, à un serveur dédié chez o2switch (où il n’est pas tout seul)
  • Intégration du site WordPress dans une plateforme de blogs concernant les logiciels, en réseau
  • Fusion et réécriture partielle de certains contenus
  • Changement de structure des liens, donc mise en place de redirection 301
  • Installation et configuration d’un module SEO. D’abord le plugin Infinite Seo, un plugin fork de Yoast, et en réseau.
  • Note Update 2 juillet 2012: du moins dans les premiers 6 mois pour raisons techniques, car ensuite j’ai forcé la main suite à Google Penguin avec le module wordpress Seo du bien connu développeur néerlandais,. Parce que ce plugin a changé.
  • Note update 6 août 2012 : après 3 mois, j’ai remis et reconfiguré le plugin initial Infinite Seo, décidément plus à même de gérer le référencement d’une plateforme de sites ou blogs. Le changement s’est fait sentir en 24 heures…
  • Installation d’un sitemap

Le passage en serveur dédié a aussi forcément joué un rôle en soi, vu que dans le référencement, la vitesse et la performance d’un site jouent un rôle majeur
A ce sujet, le site pourrait encore être plus rapide, mais les choix opérés obéissent également à d’autres contraintes et objectifs du réseau wpmu.
Google Analytics était déjà installé, nous aurons donc l’avant/après statistique. Le site occupait la 1ère place dans Goggle sur le mot clef FilleZilla.

Résultat:

  • Navigation plus rapide
  • Ne bouge pas de la première place dans Google
  • Triplement des visites!
  • Concernant les redirections 301, RAS, pas de changements statistiques sur un moyen terme (une semaine).

Une belle croisière ensoleillée de plus de 6 mois. Bon, nous avons subi un tas de soucis qui n’ont rien à voir, liés à l’hébergement et autres phases de tests et d’observations que nous avons voulu faire.

2° Google Penguin et Référencement d’un site Web

Fin avril 2012, le changement d’algorithme de Google, appelé Google Penguin, provoque un raz de marée mondial sur le référencement des sites web.
Google Penguin débarque la place de FileZilla de la 1ère place à la 5e. Ce qui au passage lui fait perdre la moitié de ses revenus publicitaires.
Pourtant il n’y a que des bons contenus réellement pertinents et réels et sans duplicate content, ni chipotages et faux contenus ou autres techniques litigieuses de black hat. Ce qui va fort heureusement le sauver du total naufrage.

google penguin infographic

3° Ajustement du SEO référencement naturel

Me voici mandatée pour sauver ce naufrage dans une petite mission de correction du référencement naturel (budget minimal hein, pas possible d’y consacrer des semaines, simplement parce que ça n’aurait aucun sens).

  • Je reformule tout : réécriture des contenus éditoriaux des pages essentielles du site
  • Changement en amont dans la configuration du module seo installé sur le réseau wpmu
  • nouveau sitemap
  • Diminution des mots-clefs (de 10 à 4)  pour affuter la concurrence et en fonction de celle-ci.
  • Insertion de nouveaux mots clefs à des endroits plus stratégiques

Résultats: une semaine après, début mai, on revient de la 5e à la première place dans Google. Ouf !

4° Nivellement SEO et calme après la tempête

Deux mois s’écoulent. Google Penguin se déploie sur la Toile , joue les tsunami, et se stabilise.  Le site cède une place devant son concurrent le plus sérieux : le site officiel du logiciel, encore plus visité, mais anglophone (sur google.fr, évidemment filezilla.fr reste à la 1ère place). Les gros concurrents du site FileZilla.fr sont le site officiel en anglais, cnet, et commentçamarche (à la louche, pour faire simple).

Résumons

  • Améliorer la performance d’un site, notamment via WordPress et via un hébergement sérieux, reste une valeur sûre, ce qui est toujours incontournable pour un site à vocation professionnelle .[1]
  • Penguin a pris la moitié du référencement, donc du trafic du site de mon client, au bénéfice du site effectivement plus pertinent quant au contenu puisque officiel, plus visité encore, et plus complet. Du point de vue de l’internaute, je me dis que c’est juste. Du point de vue webmaster et de mon client, je me demande s’il y a encore moyen de lutter contre ça [2]

Voilà, j’espère que cette petite histoire aidera à comprendre ce qui peut se passer dans la vie d’un site web et pourquoi.

A propos de performance, le présent blog doit être amélioré… y m’énerve. Cette bonne résolution fait partie de mes devoirs de vacances.

Qu’en pensent mes lecteurs amoureux du SEO sur la question ?

 

Note update 6 août 2012 :

Retour un mois plus tard. Hélas, Google Penguin a vraiment pénalisé filezilla.fr.

Ce n’est pas le site lui-même qui est fautif, mais le fait qu’il appartienne à un réseau type plateforme de blogs. Je suis en charge d’un réseau wordpress multisites de centaines de sites WordPress. Donc la même IP. Impossible de cacher cette information technique à Google, les serps sont devenus dédaigneux. Autrement dit, ce qui hier était un avantage devient pénalité. J’ai bataillé dur pour remonter et repêcher le site, il est à l’heure actuelle en train de remonter progressivement et devrait se stabiliser d’ici un mois. C’est ça, le référencement : impossible de fixer les choses, c’est toujours en continu, il faut toujours faire et défaire. Le seul moyen de faire le strict minimum à long terme est de s’en ternir à des procédés vraiment… naturels 😉

 

notes    (↵ returns to text)

  1. Remarque qui m’amène à une parenthèse digressive concernant les pros ou futurs pros qui ont les moyens, mais ne veulent absolument pas s’offrir les services d’un webdesigner, sous prétexte qu’ils ont une vision de leur site, ou qu’ils veulent le faire eux-même « pour apprendre ». Un vrai « professionnel » a-t-il vraiment le temps de consacrer des semaines et des mois à la fabrication et gestion du site Web de sa société ?? ). Lequel site fabriqué avec un logiciel en ligne ou téléchargé, bricolé avec amour, certes, en 3 heures ou deux jours, et puisque tout leur entourage dit (évidemment) que ledit site est super et beau, donc ça va n’est-ce pas ? ce qu’on ne sait pas n’existe pas c’est bien connu).
  2. Sans tomber dans les mesures extrêmes, on peut toujours tout faire, on peut aussi ne plus dormir et s’occuper du référencement d’un site à plein temps, mais Time is money, le budget dépensé doit être logique, ici on parle uniquement de mesures simples et rapides (2-3 jours de travail, c’est le temps consacré pour ce site en matière de référencement, donc svp, évitons les « tu aurais pu faire ceci ou cela » qui impliquerait encore des journée de travail, l’investissement temporel n’est pas gratuit, ni pour le professionnel, ni pour le client qui a un métier autre que le Web.
Publicités

Publié par

Tikoun

Tikoun, créateur Web différent, c'est Barbara. Une conceptrice Web indépendante et spécialiste Wordpress qui travaille depuis Paris dans le monde entier, comme développeur informatique et se coupe en quatre pour vous faire gagner de l'argent via votre site web professionnel.

41 réflexions au sujet de « Référencement d’un site Web : mon travail sur FileZilla.fr »

  1. Quelle aventure, quel feuilleton ! Instructif !
    Et j’avoue tout de suite mon incompétence dans le référencement, combiné à mon admiration concernant ta performance exposée en point 4 !
    Le référencement ne m’a jamais passionné, et mes collègues créateurs de site pourront me le reprocher : je suis trop artiste, pas assez business.
    De plus, comme le référencement dépend de paramètres sur lesquels on n’a pas la main, j’aurais trop l’impression de passer du temps sans avoir la garantie du succès.
    Manifestement, à te lire, ça vaut la peine d’essayer !

    1. Salut Paul. A vrai dire je suis un peu comme toi. Je ne suis pas référenceur, c’est un métier et une branche à part entière. D’ailleurs, le titre de référenceur est trop souvent usurpé, mais c’est un autre débat qui fera l’objet d’un autre billet. Mes compétences s’arrêtent après l’essentiel: au référencement naturel, aux bases du SEO. Malheureusement, ces bases sont déjà un champs entier dont s’occuper. Impossible de se payer le luxe de ne pas s’en préocupper dans la mesure où le meilleur référencement commence en amont dès la structure d’un site, donc à sa construction. Donc l’histoire que je raconte ici parle de cela, et de mes limites, comme celle du budget et du temps impossible à consacrer pour aller plus loin. Cela correspond au référencement de sites de particuliers et de PME. Pour le seo d’un grand compte, d’une PME de taille moyenne, faut avoir un vrai budget de plusieurs milliers d’euro, et dans ce cas-là je ne me fais pas passer pour ce que je ne suis pas, mes clients le savent bien, je leur dis. Le propriétaire du site filezilla.fr le savait dès le départ. Dans le cas d’un plan seo majeur de grande envergure, il faut un pro du seo d’une grande envergure, et un budget d’une grande envergure. Auquel cas, j’enverrai un tel client à un professionnel qui ne fait QUE cela.

  2. Pourquoi as-tu fait le choix de WordPress pour concevoir un site au contenu minimal comme celui de FileZilla ? Ne vois pas de malice dans ma question (tu me connais ^^), mais j’aimerai lire tes arguments.

    Penses-tu qu’une solution comme WordPress puisse être universellement utilisée pour concevoir un site ? Y compris avec des formulaires sophistiqués et des scripts Php pointus ?

    Je pourrai t’envoyer un mail, mais je préfère que ta réponse éventuelle soit utile à tous.

    Au fait, je pense que la plupart des prestations proposées par de prétendus « référenceurs » constituent une escroquerie. Quand on conçoit un site pour tiers, on peut lui promettre d’agir aux mieux et lui parler d’une obligation de moyens et non de résultats. Après, si le référencement suit, on est content, comme tu l’es pour la page sur FileZilla. 🙂

    Bravo pour le chemin accompli en trois ans, B. ! J’ai été content que tu soies occupée du site du sympathique et illustre Maître Mô, au fait.

    1. C’est une bonne question à laquelle j’attends aussi la réponse.
      A mon boulot on envisage de refaire le site web : un vrai site structuré classiquement. La solution WordPress est sexy pour le worklow de la rédaction de contenu, mais du reste, comme il ne s’agira que de centaines de pages statiques, est-ce approprié ?..

      1. Absolument. il suffit que le prestataire en charge choississe parfaitement les plugins nécessaires.
        WordPress convient toujours. Dans le cas d’un site pro, qu’il contienne 10 pages ou cent, il faut juste que le futur propriétaire accepte d’investir pour son site web afin de profiter de la matière grise d’un consultant spécialisé, ou encore confie son projet à un (vrai) prestataire. Alors on fait de bons choix délivrés au client, en fonction de son expérience, comme dans tous les métiers. Comme toi tu les fais pour ton patron dans ta propre spécialisation informatique.

    2. Bonjour Vincent, ça fait un bail dis-donc. Tu bosses toujours avec tes serveurs maisons ?
      Merci de ton appréciation pour ma réalisation du site de maitremo.fr. J’ai eu beaucoup de plaisir à le fabriquer, et c’est un gars épatant pour qui travailler.

      Si j’ai bonne mémoire tu t’es détourné de WordPress juste avant son évolution majeure, juste avant WP.3. Est-ce que tu as suivi son évolution ensuite ?

      Personnellement, comme je ne suis pas une agence, mais une indépendante qui doit gérer sa petite entreprise, j’ai fait le choix de ne pas me disperser afin de maitriser autant que possible un sujet: WordPress.

      Une agence propose des tas de CMS, tourne avec plein de gens, et va fonctionner à la rentabilité. Du coup une agence proposera en effet peut-être un autre cms plus petit, plus simple, moins gourmand en ressources. Est-ce pertinent? Je ne crois pas à long terme. En fait, cela dépend de la demande du client et de son intérêt personnel sur l’ensemble de ses besoins. Je crois en WordPress, c’est un CMS qui peut tout faire. Ici en France les gens sont frileux parce qu’ils le connaissent moins bien qu’aux Etats Unis, où WordPress est utilisé pour des sites majeurs de grandes entreprises. Là-bas ce genre de question ne se pose même plus. Pour moi WordPress est la meilleure solution parce que c’est à la fois un puissant système de gestion de contenus en ligne, évolutif, qui ne tombera pas en rade demain, et à la fois parce que de tous les cms, c’est WordPress que les utilisateurs préfèrent utiliser.

      Chaque fois que c’est le client qui doit gérer son site, je crois que WP s’impose. Si ce n’est pas le cas, on peut envisager Joomla ou Drupal. Parfois aussi Spip, mais ça se discute.
      Je ne dis pas que dans certains cas, on ne puisse pas coupler avec de petits cms, ce que je fais parfois. Mais bon ensuite, combien de prestas de migrations je fais… ce qui prouve qu’à long temre ce n’est pas rentable. C’est du temps et de l’argent mal investi qui ne fait que grossir le portefeuille du prestataire. Moi je préfère proposer une solution populaire et fiable, qui permette à tous mes clients d’aller voir ailleurs s’ils en ont envie sans tout casser. Servi sans attaches abusives, les clients reviennent.
      Voilà pour ta question générale.

      Pour une réponse adaptée au cas précis de filezilla:
      – oui c’est wordpress qui convenait, tout d’abord c’est une demande faite par mon client lui-même.
      Il a cherché quelqu’un qui connaissait bien WordPress. Il possédait déjà un réseau wpmu qu’il fallait refaire (l’ancien wpmu) et donc connaissait déjà bien ce cms.
      – Techniquement, wordpress convenait d’autant mieux qu’il ne s’agit pas d’un seul petit site, mais de beaucoup de sites à intégrer dans un réseau (voir dans la sidebar de http://filezilla.fr une partie des sites sur le réseau)
      – Il fallait obligatoirement un cms qui permette à un client de gérer facilement ses sites. Un CMS et un template dont le backend soit totalement adapté à sa main, ce qui est le cas.

      Pour répondre à « Penses-tu qu’une solution comme WordPress puisse être universellement utilisée pour concevoir un site ? Y compris avec des formulaires sophistiqués et des scripts Php »
      Je dis oui absolument. En matière de sites Web, tu peux faire ce que tu veux avec WordPress. Il existe des tas de solutions pour des formulaires sophistiqués, regarde gravityform. Un business en soi.
      En fait, c’est tellement vrai, c’est tellement oui, que WP fait tourner un tas de business annexes qui tous reposent sur WordPress. Je ne parle même pas des sites qui vendent des thèmes. Le nombre de services asssociés, d’hébergeurs spécialisés, de plugins premiums, est assez hallucinant.
      Mais voilà, en France, encore une fois, on regarde ça de haut, comme un petit cms de blog. Ouiche.. Un jour Auttomatics sera en bourse, cher. Tout comme FB.

  3. Merci pour cette longue réponse détaillée, car je sais combien est précieux ton temps.

    Je continue à me servir quotidiennement de WordPress… En fait, mon coeur balance.

    Ce Content Management Sytem est certes simple mais ressemble à une « usine à gaz » à la fin. Autrement posé, sa flexibilité impose un long travail (1), parfois davantage qu’en partant d’un site vide. En revanche, plusieurs arguments sont en faveur de ce Système de Gestion de Contenu, notamment son inexplicable succès dans le référencement des moteurs de recherche et sa rapidité à l’exécution (sans doute parce que sont utilisées des librairies répandues).

    En ce moment, ma préoccupation actuelle concerne essentiellement la lecture sur les tablettes et les Smartphones. Les solutions déjà proposées sous WordPress ne me semblent guère séduisantes, et j’ai entrepris un développement pour utiliser jQuery Mobile avec WordPress, mais le résultat me semble encore décevant.

    (1) Par exemple, si je veux proposer un Slider pour un « Captcha » amusant (et inédit !), je dois appeler le code dans functions.php, ajouter un wp_enqueue_scripts pour appeler une librairie spécifique, surajouter un commentaire conditionnel pour la page spécifique…

    1. @Vincent: Alors le problème que tu soulèves déplace le sujet tout en restant le même. Puis-je reformuler ?
      A la question : quel est le meilleur CMS ou la meilleure façon de faire un site, simple ou complexe, et bien référencé?
      Réponse simple: qui est le propriétaire du site, qui va le gérer ?
      Si c’est quelqu’un qui code, en effet il est probable qu’il y ait d’autres moyens que WordPress. Si non, il faut une interface intérmédiaire, donc un CMS.Comme toi tu bidouilles, tu peux faire ce que tu veux, utiliser et tout mélanger (bidouille=terme non péjoratif que j’aime bien et qui dans ma bouche définit des passionés du code).
      Ou une autre façon de voir:
      Mon client me demandait pourquoi je ne réutilise pas le thème WordPress qu’il m’a fait fabriquer pour mon propre compte. Outre que c’est très généreux de sa part, la réponse est simple: les besoins d’un utilisateur propriétaire de site sont différents de celui qui sait où placer et enlever un code. Pour un client, il faut un template à options. Une interface avec des choix, des explications, un éventail de possibilités. Si tu codes, rien ne t’empêche de faire du pur html, html5, jquery tout ce qui te passe par la tête. Mais toi aussi tu risques de perdre du temps. Parce que même pour un professionnel, un CMS fait gagner un temps considérable.
      De toute façon, chaque personne qui code a ses marottes. Si tu n’aimes pas WP, tu ne seras pas bon là-dedans. Et inversément. Tu ne crois pas ?

  4. Merci de nous faire part de ton expérience. Pour compléter, la discussion, ci-dessus, lorsque que j’indique que mon site tourne sous WordPress, j’ai droit à deux types de réactions :

    – WordPress ==> Blog ==> pas site Web (réaction beauf)
    – WordPress ==> simplicité ==> non professionnel car pas technique

    Bien entendu, comme tu l’as indiqué, on peut faire énormément avec WordPress techniquement.

    Ensuite, faire un site Web, c »est aussi le faire connaitre, partager, éventuellement en tirer quelques revenus. La conception ne représente qu’un infime partie du travail, le gros du boulot étant d’ailleurs tout simplement l’écriture.

    1. @Pascal: laisse les gens dire, les gens aiment beaucoup parler pour ne rien dire, surtout lorsqu’ils ne connaissent rien à rien.
      Comme tu le dis, « La conception ne représente qu’un infime partie du travail, le gros du boulot étant d’ailleurs tout simplement l’écriture ».
      Oui et non. Une idée de combien de temps ça prend de concevoir et fabriquer un site web professionnel ? Personnellement, ma moyenne est autour d’un mois à temps plein. D’où le prix. Pour un gros site sérieux, on passe à plusieurs mois.
      Dans le cas d’un site de type « vitrine », le contenu ne dépasse pas une dizaine de feuillets. Et dans ce cas, le travail de conception et fabrication dépasse de loin la rédaction de contenu.
      L’inverse est vrai : sans bon contenu, à quoi sert un site ou un blog ?
      Dans le cas d’un blog ou d’un site de type Magazine, évidemment l’objectif est que les contenus soient prolifiques.
      Je crois beaucoup au travail en amont.

      1. A un moment, je pensais à quelques heures pour faire un site et puis j’ai fait le site pour mon voisin qui fait de la sculpture pour os pour finalement m’apercevoir que les détails prennent très rapidement de l’importance. Et qu’il ne suffit pas d’appliquer, un thème, le pinaillage /perfectionnisme (selon) avec le client (le mien étant artiste, c’est leur point fort) prends énormément de temps.

        Même publier prends du temps, car mon cher voisin (65 ans) est totalement dépendant de moi, et le tout pour 1 ou 2 visites par jour max.

        Et, oui, la sculpture sur os (animalière) n’attire pas les foules :). Je lui est promis de m’y remettre.

        Content, que tu sois revenu sur ton blog – le design on s’en fout :p

  5. hello,

    merci pour ta petite histoire, cela confirme mes doutes, cad qu’il faut que je me remette sur le SEO rapidement, change d’hébergeur et continue à lire les blogs comme le tien.
    et merci aux expériences de chacun (@pascal j’ai les mêmes réactions quand je dis « mon site est sur wordpress…)
    Comme une des lectrices plus haut, je suis indépendante débutante à budget rikiki, et je crois que wp peut casi tout faire (il y a pas mal de gros gros sites de vente en ligne qui fonctionnent avec wp + prestashop + webdesigner)
    Pour la néophyte totale que j’étais, j’ai trouvé le CMS assez abordable, 95% sont sortis de mes petits doigts au prix certes de 2 mois & quelques « tournages en bourique » mais mon budget ne me permettait pas trop les pro.
    même si j’ai essayé et ai été bien déçue: un soit disant pro a laissé la page de maintenance active 1 semaine sur mon site.

    assez peu de gens hors milieu « php » connaissent wordpress je crois, tous sont sur blogspot & co, alors que ceux du type wp sont bien plus flexibles, conviviaux et comme vous le dites, en général mieux référencés.

    Lashon, si il y a moyen de te contacter en mp pour consultation seo, je suis preneuse

    1. Bonjour Sophie,
      Pour tout ce qui est professionnel, on peut me contacter via mon site professionnel de Webdesign. Mais si tu n’as pas de vrai budget, je te conseille plutôt et simplement de continuer à faire ce que tu faisais: te débrouiller en consacrant beaucoup de temps et en te documentant. Commence par lire ce qui s’écrit de bien sur le référencement. Le plus gros site est Webrank. Ensuite, installe simplement le plugin WordPress Seo de Yoast (à installer directement depuis ton tableau de bord, bien regarder que Yoast est auteur) et ensuite tu suis toutes les explications. Si tu appliques ses consignes (voir aussi sur son blog), tu auras déjà gagné 40% de bonnes pratiques. Sinon, je donne parfois de l’aide en ligne au tarif horaire. Mais je ne suis pas référenceur de métier, je peux juste te transmettre un peu d’expérience, que tu trouveras par toi-même à force. Sinon il faut passer par un vrai pro, mais comme je disais dans mon article, ça coute très cher et il faut voir si l’investissement vaut la chandèle pour ton site marchand.
      Quant aux soit-disant pro, je connais, plusieurs de mes clients sont venus à moi après avoir été déplumé par un soi-disant professionnel, et pour plusieurs d’entre eux il a fallu réparer des trucs, voire tout refaire. Certains de ces charlatans ont poussé le culot jusqu’à me proposer de travailler pour eux en sous-traitance… je ne sais pas ce qui me retient, des fois, de le crier sur tous les toits !

    2. Quand on est fan de WordPress, je me demande si Jigoshop n’est pas l’idéal. Je ne mets pas l’adresse pour que mon message ne soit pas classé comme Spam. Prestashop semble simple d’emploi, mais son appropriation demande autant de temps (voire plus…) qu’avec WordPress.

  6. Ah ah, c’est très fort çà comme proposition, pour ma part je trouve qu’il devrait y avoir des pages de notations, pour ceux-là, les photographes…

    Bref, merci pour ta réponse, le pluggin de Yoast est installé depuis le départ mais je dois affiner, et j’étudie les tuto & forums un peu tout le temps.
    Je te garde en favoris,
    Merci,
    Sophie

  7. Expérience intéressante ; cela dit en suivant la conversation autour de l’usage de WP j’émettrais tout un tas de réserves. A force de promulguer systématiquement ce CMS à toutes les occasions on en vient à uniformiser (à travers les templates reproduits à l’infini) la grammaire du code HTML généré : un site prend de la valeur ajoutée via sa personnalisation. Donner du WP à tous les clients parce qu’ils l’ont demandé n’est pas toujours un bon service à leur rendre, d’autant plus que c’est une cible de choix pour tous les hacker qui cherchent des failles sur cette plateforme …

    1. @ Vincent et Simon: vous ne seriez pas en train de sortir très largement du sujet ?? Auquel cas, ce serait fair-play d’avoir ce genre de discussion sur l’un de mes articles consacrés à ce genre de discussion. Vous ne croyez pas ? Surtout que ce blog est totalement voué à WordPress. C’est une ssimple suggestion, je ne voudrais pas vous censurer, mais recentrer.
      Idem pour la question du module de commerce, c’est pas l’endroit. mais pour info, je n’utilise pas Prestashop, ni Jigoshop, ni e-Commerce 😉
      Mais quoi alors ? Ben on en parle ailleurs si vous voulez.

    2. @ Simon
      Pour l’argument du CMS ou template qui devient la cible de choix des hackers parce que populaire, c’est un argument un peu faible, plutôt surprenant. A t’écouter, il faudrait ne donner à un client qu’un cms impopulaire, malingre, mal conçu, afin d’éviter les hackers ?
      Et donc changer de cms chaque fois que ledit cms devient trop hype, trop branché, trop connu? Pour les voitures aussi, ça marche, ce genre de raisonnement ?
      Une stratégie qui n’est pas mienne. Utiliser WordPress, utiliser le meilleur, mais le bétonner sérieusement, le sécuriser convenablement, et c’est tout. Surtout que ce n’est pas le choix du CMS, mais la popularité du site qui attire le piratage. En outre, concernant la sécurité, si mes clients acceptaient de tenir compte ne serait-ce que 50% de mes consignes de sécurité informatiques générales, ils dimininueraient le risque de 90% contre les hackers. Mais en pratique, je sais bien qu’ils ne le font pas. La plupart des utilisateurs de PC et du Web veulent que ce soit simple et rapide et se fichent par conséquent de toute considération sécuritaire. Certains clients me demandent par exemple que le mot de passe pour une centaine de membres-auteurs d’un site privé soit identique pour tous et facile, genre « nom-de-societe123 ». J’ai parfois un mal de chien à leur expliquer que face ce genre de demande et de pratique, il ne faut que 5 minutes pour se faire pirater. Tout comme un PC connecté à Internet, tout neuf, sorti de sa boîte, pourra être hacké en moins de 20 minutes. Comment, c’est vraiment nécessaire un antivirus ? C’est là qu’est le problème, pas du côté du CMS.

  8. Mon argumentation ne focalisait pas du tout sur la sécurité comme l’indique la tournure « d’autant plus » … mon propos étant plutôt de souligner que les empruntes marquées WP sont trop souvent identiques. Les algos de Google les ont clairement identifié et cela ne va pas du tout dans le sens de la qualité envers l’utilisateur final : c’est la différence entre un resto gastro et un fast-food ! 🙂

  9. Bon, moi je vais être limite hors sujet. Je n’ai jamais compris ce qu’était ce Filezilla.fr que je croisais sur Google quand je cherchais le logiciel officiel puisque ce n’est pas tout à fait le cas (bon si mais non en même temps). Maintenant je comprends mieux pourquoi il est aussi bien classé 🙂
    Et j’ai décidé d’arrêter tout effort SEO. J’ai installé Yaost SEO en suivant pas à pas ses consignes et j’ai vu le nombre de mes visites sur certain site se vider petit à petit. Je ne dis pas que c’est la faute du plugin mais dans le doute, j’ai préféré laisser tomber. Au moins, que ce soit moi le responsable direct des problèmes 🙂 Sans compter que je travaille pas pour avoir un bon référencement…

    1. Rires, Li-An
      Si cela peut te rassurer, je n’ai rien fait pour mes propres sites non plus, nada. Pas eu le temps. Mais bon à la rentrée j’ai décidé de corriger le mauvais élève qui ne fait pas toujours ce qu’elle dit de faire à ses clients, mes clients sont mieux traités que moi 😉
      (un truc qui m’inquiète pour toi, ton commentaire était dans les indésirables.)

  10. C’est toujours intéressant des cas pratique SEO. Un switch d’une template HTML/CSS à un thème WordPress = triplement des visites !

    PS conseil SEO sur ton blog : Si tu supprimes ta partie textuelle en haut de ta colonne de gauche tu éviteras un gros pavet de duplicate content sur tout ton site. Vaut mieux faire une page dédiée 🙂

    A+
    Julien

    1. Bonjour, merci de ton commentaire. Pour ton conseil, merci, mais bon il y a 2 écoles. Je fais partie de l’école qui fait passer mes contenus et la vie avant le référencement, le marketing et tout le toutim. Ce que je déteste en référencement, c’est que pour que ça marche, il faut s’en occuper tout le temps. On ne fait plus rien d’autre. C’est donc un métier en soi qui peut amener certaines personnes à s’y consacrer et changer de métier. Ce qui n’est aps possible. On peut toujours faire mieux, dans tous les domaines. Sauf que ça coute toujours quelque chose, ne serait qu’en temps investi. Il y a des choix à faire, des priorités qui dépendent de chacun.

      Concernant le site filezilla.fr, la suite de l’article est qu’il a subi une grosse chute en juillet à cause de Penguin. Le réseau de sites auquel il appartient a été pénalisé en raison du changement de cap inverse concernant le netlinking. J’ai donc passé beaucoup de temps ces derniers jours à redresser le tir. Ce qui devrait se remarquer vers la mi-août.

  11. Bonjour,

    Merci pour cette étude de cas !

    Perso, je gère le référencement d’une dizaine de sites développés principalement sur WordPress.

    Suite à cette mise à jour, j’ai opté pour l’acquisition de nouveaux backlinks plutôt que de rechercher ceux qui posaient problème. Les résultats ont été très positifs.

    Si vous comprenez l’anglais, je vous conseille de lire cet article de Jonathan Leger :

    http://www.jonathanleger.com/ranking-in-google-after-penguin/

    Il permet d’y voir un peu plus clair sur les réelles modifications de l’algorithme.

    Cordialement,

    Patrick

    1. Merci Patrick pour cet article effectivement intéressant.
      Pour l’anglais, j’imagine mal quelqu’un travailler dans l’informatique sans pouvoir lire l’anglais. Ce serait se couper de 80% des ressources nécessaires au métier. 😉

  12. Allez je tente ma chance ici !

    Bonjour Lashon ! J’ai essayé de vous contacter précédemment mais je ne suis pas sûr que ça ai fonctionné. J’ai atterri ici via le blog WPMU d’Aphrodite, sur lequel vous disiez chercher des traduction de plug-in WPMUdev. Avez-vous trouvé votre bonheur ? Si oui, pouvez-vous le partager ? Je cherche notamment la traduction de Marketpress, et comme vous l’avez mentionné c’est long et fastidieux…

    1. Bonsoir. Oui en effet il existe une traduction. Je mettrai bientôt des traductions et autres choses intéressantes gratuites en ligne sur mon blog. Inscrivez-vous à la newsletter pour rester au courant.

  13. Salut,
    l’article est très intéressant mais ton SEO concerne uniquement des éléments on-site (ce qui est déjà très bien) : tu refais ton contenu, le linkage interne de ton site.
    Il y a aussi la partie off site avec tous les liens. Visiblement, filezilla.fr manque de liens d’authorité. Peut-être que le fait d’obtenir quelques liens « d’autorité » (par exemple un article d’un journal ou un lien de Wikipedia) t’aideraient.

  14. Bonjour,
    Juste pour vous signaler un petit problème, j’ai ouvert la page « c’est quoi un flux RSS » et la impossible de faire défiler la page, elle se réactualise tout le temps et donc remonte en haut de page toute les 1 seconde. Je suis sur Firefox sur Mac OS 10.6.8. Au plaisir, bonne journée 🙂

  15. Bonjour,
    Ça fait un moment que je lis votre blog et je me demande quelle est l’utilité d’avoir deux sites différents, un professionnel et celui-ci, plutôt qu’un seul. Cela a-t-il un impact en terme de référencement ?
    Merci et bonne journée 🙂

    1. Bonjour Stéphane, il y a certainement un petit impact, mais ce n’est pas cela qui justifie les deux espaces. C’est juste que mes clients ne sont pas forcément, et même rarement, des lecteurs de mon blog. La plupart de mes clients sont des sociétés, des PME. Si elles s’adressent à moi c’est justement parce que ces professionnels ne désirent pas, ou ne peuvent pas s’occuper de création de site dans leur emploi du temps déjà serré. Par ailleurs un site pro ce n’est pas une bidouille, ça ne s’improvise pas.
      Tiens, au passage un peu de pub pour mon site : tikoun.com création de sites web pour PME 🙂

Laisser un commentaire