Internet

Dossier Hébergeurs (3) : Les packs mutualisés et autres vendeurs

Dossier (partie 3) consacré aux hébergements Internet pour bien choisir son hébergeur et adopter dès le départ des solutions préventives pour préserver votre portefeuille et vos sites. Chapitres : Les packs mutualisés, revendeurs, un seul interlocuteur pour tout (de la conception à l’hébergement et gérance).

Cet article fait suite à Hébergeurs et Noms de domaine: bien choisir et s’en protéger (2)

6) LES PACKS MUTUALISÉS

crowded

Mutualisé égal partage, pour le meilleur et le pire

C’est la gamme traditionnelle en Europe. Il y a pléthore. Quelques exemples.

1&1, c’est de l’hypermarché(dès 30 euro/an, data center en Allemagne). Il est connu par ses constantes promotions de packs parfois gratuits durant six mois ou un an, avec certaines options en illimité ou des options généreuses (bande passante dite illimitée, gros espace disque, bases SQL de 100MB). Commercialement c’est un des plus intéressant. La contrepartie est qu’il ne faut s’attendre à aucune souplesse commerciale et parfois une agressivité insensée. Voire très déplaisante par ses réactions intransigeantes en cas de saturation des performances permises, de défaut de paiement, ou résiliation de packs. C’est en ce sens que j’applique le mot hypermarché. Essayez le service après-vente d’un hypermarché versus la petite enseigne honnête du quartier (heu, si ça existe encore)… On ne peut pas tout avoir, il faut juste savoir où on met les pieds.

Je suis chez 1&1 pour ce blog. Mon pack est ridicule en poids, j’y héberge trois sites en wordpress sur un pack de base, qui en sus ne me coute rien grâce aux revenus générés par vos clics et commandes sur ma bannière pub (merci à vous !). Le support m’a toujours donné satisfaction. Un de mes clients n’a pas eu cette chance. Leurs sites tournent au ralenti. A la décharge de 1&1, sur le plan technique, ils en ont trop pour leur pack et des sites beaucoup trop gourmands en scripts pour un mutualisé. A la décharge de mon client que je soutiens pleinement, sur le plan commercial, il s’est vu contraint de se battre contre une facture abusive et recevoir en pleine face des propos très désobligeants alors qu’il était dans son bon droit. Ils ont simplement voulu résilier un produit Boutique dont ils n’avaient plus besoin. La réaction a été d’une mauvaise foi quasi illégale et particulièrement insensée.

MAVEN Hosting (dès 59 euro/an, datacenter en France et au Canada) affirme une bande passante en illimité. Pas d’engagement de durée. Un Cpanel pour installer une dizaine de sites.

Mais il faudra chercher dans les CVG pour se voir confirmer que cet « illimité » est également… limité. Comme chez 1&1 et tous les autres :

« LE CLIENT est responsable des scripts et les programmes qu’il utilise dans son espace d’hébergement. Il veillera en particulier à ce que ces dits programmes ne provoquent pas de défaillance ou de saturation (en terme de ressources disques, de CPU ou de mémoire) des serveurs sur lesquels ils sont déployés »

Rien d’anormal encore une fois. C’est juste une façon de présenter les choses de manière attrayante à une majorité de gens néophytes.

A titre de gestionnaire de plusieurs sites d’un de mes clients, j’ai eu une très mauvaise expérience avec eux en tombant sur un technicien de support quasiment insultant chez Maven qui me sortait n’importe quoi par rapport à un service qui n’arrivait pas. Une semaine de perdue, à mes frais. L’affaire s’est résolue en passant la main à un technicien moins jeune et professionnel. Malchance ?

C’est tout le problème des hypermarchés. Pas seulement chez les hébergeurs. Partout nous devons faire face à de plus en plus de commerciaux au lieu de techniciens, d’ouvriers qualifiés. Des commerciaux bidouilleurs dans un Help-Desk ne sont pas à leur place. Pas étonnant qu’ils réagissent comme des adolescents attardés au lieu d’une attitude professionnelle et compétente. Je veux dire que je n’ai pas le sentiment qu’il s’agit là de problème avec les hébergeurs en particuliers, mais d’un phénomène de société : on court vers des services pas chers (un voyage, un Faï, des travaux dans sa maison, des soins de santé), mais de plus en plus nous payons pour des services qui sont à peine assurés et tout juste compétents. Dans ces hypermarchés de l’hébergement, il y a des pros qui assurent et il y a des personnes qui n’ont rien à faire là. Mais c’est la responsabilité et les choix de la firme, non celle du salarié rassuré d’avoir réussi à se trouver un emploi pour lequel il est certainement mal payé.

OVH (dès 29 euro/an, data center en France) est entre les deux. Une bonne réputation au départ, mais qui tend aussi à devenir hypermarché dans les offres mutualisées, du moins d’après les témoignages de blogueurs et ce que je constate en gérant des espaces de clients. Deux de mes clients (différents) avaient un blog tout neuf, vide, et ça ne tournait pas dès le départ. Comme s’ils avaient tiré le mauvais numéro d’un serveur certainement déjà saturé. La lenteur, voire le non accès pour un WordPress fraichement installé et encore vide n’est pas rare. Malchance ? Puis, je trouve la console et les réglages de base peu évidents pour un néophyte. 1&1 est sur ce point très facile. OVH est sans doute plus à considérer pour leurs serveur dédiés. Il convient bien aux informaticiens et PME. En revanche, je vous le recommande au moins pour l’achat de tous vos noms de domaine (indépendamment de l’hébergement).

PHPNUX (dès 29 euro/an, data center en Europe) est un hébergeur qui a le mérite d’afficher clairement ses limites, qui correspondent en fait assez bien aux limites d’un mutualisé. Seul le trafic est illimité, le reste dépend du pack choisi. Il ravi une de mes collègue webdesigner qui y héberge son blog pro et celui de ses clients. Son témoignage parle d’un bon support et l’absence de problèmes techniques. Pas si mal. Mais attention, même remarque que tous les autres concernant cette notion d’illimité. Avantage : Le rachat de votre hébergement actuel. Nuxit et 1hebergement appartiennent à la même filiale.

WEB4ALL (dès 17 euro/an) est un hébergeur alternatif qui peut convenir à plus d’un d’entre vous.

INFOMANIAK (120 euro/an, 10 mois gratuits lors de transfert de changement d’hébergeur, data center en Suisse) est le contrepied des hypermarchés. D’accord, c’est plus cher mais déjà nettement plus fiable. Leur plateforme sont de leur invention. Sa formule est simple : vous ne pouvez y héberger qu’un seul site avec un seul nom de domaine. Ceci explique cela, la fiabilité et la stabilité sont garanties dès le départ par cette limitation de bon sens. En revanche, l’illimité s’applique quant au nombre de bases de données, l’espace disque et le trafic :

« Chaque fois qu’un internaute visite votre hébergement, les pages et les images de votre site sont téléchargés sur son ordinateur. Cela engendre du trafic sur le réseau. La plupart des hébergeurs limitent fortement le trafic ou tout simplement limitent le nombre de hits (nombre de clics par visiteur) ce qui réduira implicitement le trafic. Nous avons choisi de laisser une marge de manœuvre très importante en ne fixant aucune limite au trafic mensuel. Les pics de trafic sont limités à 80 Mb/s ce qui peut représenter plusieurs milliers de connections simultanées par seconde; cela concerne moins de 0,01% de nos clients ».

C’est le genre d’hébergement qui convient bien à un professionnel type indépendant ou petite PME qui veut se concentrer sur un seul site et s’assurer de sa performance.

O2SWITCH (72 euro/an) est le seul hébergeur français à concurrencer les formules du continent nord-américain. N’ayant encore eu de clients ni de packs chez eux, je ne puis me prononcer. Mais de l’avis de blogueurs très exigeants qui en parlent, il est à la hauteur de leurs attentes. Outre de proposer la formule illimitée, le contact et surtout le support client y est paraît-il excellent.

La liste des hébergeurs mutualisés est encore longue et je ne les passerai pas tous en revue :

LWS, HostPapa, iPages, MyHosting, Bluehost, JustHost, GoDaddy, Nubio, ixWebhosting,…

WESTHOST est mon hébergeur pour mes besoins professionnels. Pourquoi j’ai choisi Westhost ?

Parce que c’est un des rares, si pas le seul, qui offre une formule de ‘mutualisé’ sur un serveur privé. J’aboutis à un cPanel, mes sites sont en IP fixe et j’ai mon propre SSL. Au prix du mutualisé. Lorsque j’ai passé la commande, il a fallu seulement cinq minutes, vraiment 5, pour recevoir immédiatement 4 mails : un avec les détails de ma facture, un me donnant accès tout de suite au cpanel avec les logins, un me confirmant mon nom de domaine, et un autre pour me dire que le service de transfert d’hébergeur était prêt. Une heure plus tard j’avais déjà migré un site web d’un ami, installé un autre WordPress, ajouté 4 noms de domaines, préparé toutes les bases de données et les configurations de mails. Bref, c’est au point.

WestHost existe depuis 12 ans. plus de 20.000 sites actifs. Les prix de leurs forfaits sont très compétitifs et contiennent toutes les caractéristiques standard des besoins de toute particulier ou petite entreprise. Il se démarque des autres hébergeurs en ce que tous les comptes viennent avec un serveur privé virtuel (VPS). Ce qui signifie que les utilisateurs peuvent installer leurs propres applications (non partagées), et ont un contrôle total sur son administration (plutôt que d’être limité), dans une part indépendante et sécurisée (non partagée). Avec 99.9% d’uptime.

WestHost Web Hosting

7) ATTENTION AUX REVENDEURS

C’est un prestataire qui loue un hébergement comme vous et moi mais vous le fait payer plus cher.Il n’y a rien d’autre à dire que l’évidence : on paie plus  un marchand malin dont ce n’est pas le métier pour un service qu’il ne maitrise pas, puisque lui-même dépend de son hébergeur…

8 ) UN SEUL INTERLOCUTEUR POUR TOUT

De la conception de votre site, en passant par son hébergement et sa gérance.

De grosses agences et de petits indépendants proposent une formule tout-en-un. Ce n’est pas le même principe que le revendeur. Sauf dans certains cas où le soi-disant service, très sommaire, n’est qu’un paravent. Ce genre de plan ne peut être intéressant que s’il offre un bien réel service supplémentaire au propriétaire du site. A savoir: libérer le client de tout problème et considération technique, ce qui lui permet de se consacrer tout entier à son métier et projet. L’hébergement est inclus comme une sorte de pack qui part de la conception ou installation du site à sa gérance et maintenance.  Si vous n’avez pas besoin de ce genre de prestation, ne vous y attardez pas.

Je ne vous cache pas que je pense à offrir ce genre de formule pour quelques-uns, suite à des demandes en ce sens. Dans la mesure où vous êtes nombreux à vouloir vous consacrer uniquement au contenu et non à la technique. Toutefois, ce genre d’abonnement n’est à prendre que si vous demeurez libre de partir à tout moment, comme chez un (bon) Faï et si cela vous apporte un réel « plus ». Autrement dit, faire installer son blog ou se faire construire un site web sur mesure peut aller de pair avec un hébergement. Mais si vous optez pour un interlocuteur unique, demandez toujours quelles sont les options si vous décidez de partir à l’issue de votre contrat initial, s’il vous appartient, quid de votre nom de domaine, s’il y a des frais de résiliation et si oui, quand.

Certaines grosses agences proposent tout et disposent de leurs propres data center. C’est une solution. Ils en sont responsables. Si l’agence le mentionne comme argument commercial, c’est néanmoins un point à vérifier ailleurs que dans leur pub… Une mention telle que « Nos serveurs sont situés dans des datacenters en France » est insuffisante (vu chez un gros marchand). Ces formules sont généralement très chères et vous engagent à payer des sommes astronomiques à très long terme. Si vous êtes un particulier, c’est probablement à proscrire car au total les prix avoisinent parfois celui d’un remboursement crédit voiture!

Les sites fabriqués par les « builder » des hébergeurs. Ce sont des logiciels fournis avec votre hébergement pour faire votre site vous-même. Là, c’est souvent un souci. Les résultats sont très médiocres. Et si vous décidez d’aller voir ailleurs, il faudra tout recommencer.  Même remarque pour les packs e-boutiques. Ces boutiques sont chères et  mal fichues. Au prix de ces packs, offrez-vous plutôt les services d’un webdesigner spécialisé en e-commerce. Surtout si votre boutique est modeste, car dans ce cas vous paierez plus au départ mais rien à long terme. Meilleur ROI pour vous.

D’autres prestataires plus petits, des indépendants, n’ont évidemment ni les moyens techniques ni financiers de disposer d’un data center. Vous serez soit hébergés sur leur propre serveur dédié dans une formule « réseau » ou « plateforme de blogs », soit chez un hébergeur traditionnel. En fait, exactement comme la plupart des grosses agences précédentes mais qui ne le mentionnent pas. Quel est l’intérêt me direz-vous ? N’avoir qu’un seul interlocuteur pour se débarrasser du « fatras technique ». Terme que j’emprunte à l’un de mes clients ^^. Si au contraire vous aimez bidouiller dans l’informatique, chipoter des fichiers, faire des tests de plugins et scripts, ce n’est pas pour vous. Questionnez le prestataire, lisez bien les CGV, demandez-vous si cette formule vous rend réellement service. Mais dans tous les cas, si l’on vous dit que votre nom de domaine et votre base de données ne sont pas libres sans payer une certaine somme au terme d’un contrat (annuel ou bisannuel), fuyez. D’ailleurs, si vous vous acquittez du solde de votre contrat, vous devez aussi pouvoir demander la migration de votre site avant terme si vous en avez envie ou besoin. Bref, veillez à rester maitre de votre site, en toute honnêteté vis à vis de votre prestataire.

(A suivre).

commentaires

  • Je tiens a attirer l’attention sur un point particulièrement important sur lequel on ne criera jamais assez fort à propos des noms de domaine : (attention je vais crier)

    ACHETEZ TOUJOURS VOTRE NOM DE DOMAINE CHEZ UN REGISTRAR INDEPENDANT DE VOTRE HEBERGEUR

    j’ai crié assez fort ? C’es LA seule solution pour rester totalement indépendant en cas de souci ou de blocage, d’autant que très souvent les pack « tout en un » de certaines agences ne sont pas tout a fait légaux : le nom de domaine peut très bien être enregistré a LEUR NOM ET DONC le domaine ne vous APPARTIENT PAS !

    ne tombez pas dans ce piège. Un domaine chez bookmyname, mydomains, gandi etc.. c’est meme pas 10 euros, c’est le prix de la liberté…..

  • J ‘ai bien fait de venir lire la suite! 🙂

    Très intéressant encore une fois. J’ ajouterais, pour dorer un peu plus le blason de mon hébergeur (oui oui, c’est moi la collègue webdesigner ravie de PHPNux^^), que leur support technique/service client téléphonique est très efficace, et les conseillers très compétents et agréables. Contact facile (peu d’attente) et solutions à la clé, même pour les plus petits packs. Ca mérite d’être souligné car, comme tu le dis très justement, d’autres sont limites à te mordre quand tu leur téléphone, et si tu fais partie des plus petites offres ce n’est pas la peine d’essayer d’obtenir la moindre info de leur part. Là au moins, chez eux, no soucis.

    Concernant la dissociation du nom de domaine et de l’hébergement, j’avoue que ce n’était pas une chose à laquelle je prêtais attention, m’orientant toujours vers mon hébergeur habituel et, n’ayant jamais eu de problèmes contrairement à d’autres registrars, j’ai du coup choisi de rapatrier tous mes noms de domaines là bas pour plus de simplicité de gestion. Mais quand je lis le commentaire d’Aphrodite, je me dis que je vais peut-être quand même dissocier les prochains, notamment quand j’ouvre des noms de domaine et des hébergements pour des clients (pour préciser parce que c’est mentionné au cours de l’article: j’ouvre bien toutes les prestations, quelles qu’elles soient, au nom de mes clients et pas au mien^^. Par contre, je me place systématiquement contact technique afin de permettre au client de ne pas avoir à se tracasser avec des choses qu’il ne comprend pas. Toutes les infos sont renseignées sur le devis: nom de l’hébergeur, type de formule, tarif annuel etc afin que le client puisse vérifier que je ne m’engraisse pas sur une formule d’hébergement qu’il aurait pu acheter au même endroit sans moi).

    Voilou, la bonne journée!

  • Et il n’y a pas que les hébergeurs dont il faut se méfier. Je suis en panne de Faï actuellement, c’est super pratique. Du coup me voici connectée en wifi en attendant. Si cet article est publié c’est qu’il était en mode planifié, heureusement

  • Belle série d’article !

    J’ai un bon retour d’expérience concernant Mavenhosting sur du mutualisé et du semi-dédié (sur lequel je fais tourner 5 sites dont Protuts.net et WordPress Channel). Jusqu’à présent les performances sont au rendez-vous et le support a toujours été efficace.
    Bon après c’est certain que si le serveur se fait hacké, là évidemment il faudra être moins exigeant sur du mutualisé que sur du semi-dédié.
    Donc dans l’ensemble je le recommande d’autant que cela fonctionne très bien avec du WordPress (y compris avec 25 sites en mode multisite sur du mutualisé) !

    En revanche, je déconseille toujours OVH ou 1&1 qui n’ont pas suffisament de mémoire pour faire tourner WP. Les mises à jour automatiques ? N’y pensez pas une seconde…

    Bonne continuation !

    • Salut Aurélien,
      Merci d’être passé. Tu sais, c’est justement suite à ta propre expérience que j’avais tendance à considérer cet hébergeur favorablement. Hélas, l’imbroglio technique et relationnel que j’ai eu à rencontrer avec eux m’a refroidie totalement. Sans doute c’est la faute à pas de chance. Il suffit de tomber sur le mauvais employé pour avoir un mauvais avis et définitif sur un hébergeur. Sur ce point je crois que tous les hébergeurs emploient quelques pommes pourries et des mains gauches. C’est une loterie au moment de faire appel au support. Ceci dit, ils m’ont fait perdre une après-midi entière à rédiger des tickets de support, non parce que j’en avais besoin mais parce qu’ils avaient fait une grosse erreur. Et au lieu de me répondre calmement en s’excusant pour ça, le ton était agressif et anti-professionnel. Je suis certaine d’avoir eu affaire à un adolescent attardé. Mauvais pour l’image de Maven. Mais c’est une réalité. Pour la stabilité technique, on verra à la longue. J’ai un contrat de maintenance avec mes clients sur cet hébergeur, je gère tous leurs espaces chez Maven, aussi je verrai si ça tient la route. Il n’empêche que j’ai eu la très nette sensation de surréalisme en lisant leurs réponses.
      Pour ce qui est de 1&1 et ovh, là aussi c’est une loterie. Si tu es sur un serveur qui ne fait tourner que des petits blogs, pas de souci. Si sur un même serveur sont placés des blogs de geeks bien chargés, en effet il y a aura problème. Mais n’est-ce pas le cas chez tous ?

      • Oui, c’est évident qu’il y a toujours des avis positifs et négatifs chez les hébergeurs. On passe très vite d’un extrême à l’autre et chacun essaie de trouver le meilleur.

        Pour ma part, Mavenhosting ça tourne très bien peut être aussi parce que je suis en semi-dédié et que le support est plus conséquent vu que le prix est plus élevé…

        Tout ça pour dire qu’au final, l’aspect relationnel compte tout autant que la qualité des performances dans le choix d’un bon hébergeur.

        • maven avec les mutualisés mon vieux lashon c’est completement alarmant il y a meme des trojans dans le service paypal.sa ce voit que les francais aiment les hebergeurs de merde pour etre dans la merde surtout coté securité. de toute facon tu publie les articles hebergements et domaines qui sert a rien car chaque personnes doivent s’apprendre a faire des erreurs pour s’améliorées.

          • Guillaume, les francais souffrent d’une sale habitude. Ils sont prets à payer 5 euros par jour un paquet de clopes pour s’empoisonner, mais pas plus de 2 euros par mois pour un hébergement qui tient la route. « c’est gratuit », « j’y ai droit ». et autres conneries.

            En informatique on en a pour son argent. point a la ligne ! a 2 euros par mois désolé mais on ne PEUT PAS avoir un service de qualité. 5 euros par jour ca fait 150 euros. soit 2 serveurs dédié avec 1 tera de disque et 100megabits de bande passante. Choisi ton camp !

          • Salut Aphrodite,
            C’est vrai ce que tu dis, mais enfin, tout le monde ne peut pas s’offrir 150 euro par mois d’hébergement d’un dédié et encore moins le temps à consacrer pour le gérer. Mais plus raisonnablement, un bon hébergeur, un bon pack mutualisé au prix coutant d’un service qui correspond aux besoins de son projet web, oui c’est nécessaire.

          • @Alex

            Ce que vous dites est faux.

            Ce n’est pas un problème de routing mais un problème de ressources php

            Le site était beaucoup plus lent en soirée qu’en journée ! Et c’était le seul de tous les sites que je fréquente.. Et ce problème a toujours existé ! Depuis le premier moment, et pendant 2 semaines ! En journée, 2 ou secondes de chargement. En soirée : 15 à 20 secondes par page !

            Venir accuser le fournisseur d’accès est vraiment nfondé
            Or je ne vois pas non plus en qui être belge change quoi que ce soit, je vous signale qu’entre Paris et chez moi il n’y a pas 400 Kms, Je suis situé à une encablure de la frontière française !

            En plus il y avait un problème de serveur parce que des logiciels qui ne posent pas de problèmes ailleurs n’allaient pas chez O2 switch

            Enfin, vous avez, c’est vrai, envoyé un mail de réponse, pour dire : on va regarder… et puis plus rien !
            Ce site était 4 ou 5 fois plus lent qu’avec OVH, qui n’est pas spécialement brillant

            Quant au paiement, je l’attends toujours !

          • Je m’insurge contre ces propos mensongers du fournisseur

            Je pensais pouvoir annuler sans problème, et en restant bons amis, je vois que je dois affronter des gens qui ne veulent pas reconnaitre l’évidence, à savoir qu’ils donnent des ressources trop faibles pour un csm. Maintenant pour un site construit tout en html et css, pas de problème, c’est certain.

            Je n’étais pas content, à présent je suis furieux. Je sais faire une différence entre une liaison adsl problématique et un hégergeur problématique. Depuis deux ans que j’ai ma connexion adsl, je n’ai jamais eu de problème de lenteur. Je vous rappelle que Mobistar est un gros provider qui dépend de France Télécom

          • Une dernière chose Lashon, j’ai résilié après deux semaines et j’ai fait des tests tous les jours

            C’était systématique, entre 17 heures et 23-24 heures, la vitesse était divisée par 3 ou 4.

    • Concernant 1&1 tu exagères !
      Je suis chez eux pour ce blog, j’y ai fait tourner jusqu’à récemment, durant deux ans, 5 sites wordpress sur un pack de base à 2,50 euro le mois. Je dis bien un pack de base, le pack dit initial. D’accord, je savais ce que je faisais, les sites en question était bien optimisés et pas gourmands en plugins, mais tout de même.
      Plusieurs de mes clients sont chez 1&1. Techniquement, pour un mutualisé il n’est pas le moins bon et il est meilleur que OVH par exemple. Deux de mes clients font tourner exactement…15 blogs wordpress, plus piwik sur un pack pro. Tu peux toujours essayer de faire ça chez OVH et chez bien des hébergeurs. Cet hébergeur n’a qu’un seul tort (mais un gros) : sa politique commerciale est sans quartier. Pas de pitié. Si vous faites une erreur de facture ou que vous dépassez les quotas, c’est la coupure. Mais si tout va bien, techniquement c’est un bon mutualisé.

  • Bonjour

    Suite à votre article, j’ai souscrit chez O2switch

    J’en suis très mécontent.

    La vitesse est bien moins élevée que chez les autres hébergeurs que j’ai essayé (OVH et Hostpapa). Même le FTP est lent et donne des erreurs. Le php est hyper-lent et en soirée carrément nul.

    J’ai envoyé un message au service qui m’a répondu très vite, un soir, m’a re-répondu le lendemain pour dire qu’ils allaient voir.. Puis plus rien.

    Maintenant je dois envoyer un recommandé pour annuler. Pour souscrire il faut 3 clics, et pour annuler c’est toute une histoire.

    Sans doute les pros seront emballés, car quand on crée un site avec du html directement ça doit bien aller. Pour des blogs et cms en php : c’est inutilisable

    Je reste chez OVH malgré un service nul. J’ai appris à me passer de leur aide et tout compte fait, c’est pas cher et rapide.

    • Bonjour,
      Merci d’avoir partagé votre expérience.
      Je voudrais préciser à tous les lecteurs qui surfent trop rapidement sur ces pages que je n’encourage personne à prendre un abonnement ni chez cet hébergeur, ni chez un autre. Le seul que j’ai conseillé est le mien. Pour les autres, j’ai tenté de débroussailler ici et là quelques données, notamment suite aux retours des témoignages ou mes clients. o2switch est le seul dans la liste que j’ai donnée que je ne connais pas du tout. Mais je me dis quand même que vous avez peut être été un peu vite pour résilier sans même savoir où se trouve le problème. Sur votre site ou chez eux ? Dans tous les cas, connaitre les sources d’un tel problème vous sera utile. Car des erreurs « ftp » ou des lenteurs est un peu trop vague.

      Petite remarque : les professionnels créent bien plus de sites en php qu’en html… 🙂

  • Pour répondre à noann, ce qui est nul est surtout la critique gratuite.
    -> Faut envoyer un recommandé A/R pour résilier (rien de plus simple) et c’est remboursé depuis maintenant plusieurs jours. (même pas 10jrs d’hébergement chez nous)
    -> On n’a trouvé aucune lenteur sur votre site lorsque vous avez fait remarquer des problèmes… De même le monitoring est plat, on donne les graphs sur demande. Chose importante à préciser pour plus tard : vous êtes Belges.

    Après votre résiliation on a eu un retour monitoring de Mobistar, qui, sauf si je me trompe, est… votre opérateur ADSL ! … Problème de liaison IP Belgique/France depuis la Belgique.

    Enfin perso, je préfère une résiliation quand une collaboration débute dans ce genre là. J’ai pas l’envie de me faire taper sur les doigts pour des choses qui dépendent pas de l’hébergeur 😉
    (d’où les problèmes FTP : pertes de paquets depuis Mobistar. Et là on fait du hors sujet, rien à voir avec o2switch).

    • Bonjour,
      Connaissant bien le problème du réseau ADSL nul en Belgique, ça ne m’étonne pas du tout. La Belgique a un très grand retard en matière d’Internet, plusieurs années en retard et beaucoup plus cher.

  • @lashon :

    Faux aussi ! J’ai un débit de 4 méga hyper-stable

    Enfin, nous avons un réseau que personne ne possède ailleurs : celui de la télédistribution, qui permet, presque partout dans le pays, d’avoir 20 à 30 mégas !
    Quand le premier bit d’une page met 5 secondes à arriver, ce n’est pas un problème de provider adsl mais un problème d’hébergeur

  • « Ce n’est pas un problème de routing mais un problème de ressources php »
    -> C’est un problème de routage. Ecoutez un peu les gens dont c’est le métier et qui ont peut être recherché avant. Je dis pas ça pour vous embêter, vous n’êtes plus chez nous de toute manière, à la rigueur ce n’est pas mon problème.
    Par ailleurs, quand votre compte a été ouvert, il était sur un serveur vide (et de toute manière les serveurs sont en clustering de performance).

    -> Ma réponse est simple :
    « On n’a trouvé aucune lenteur sur votre site lorsque vous avez fait remarquer des problèmes… De même le monitoring est plat, on donne les graphs sur demande. Chose importante à préciser pour plus tard : vous êtes Belges. »
    Je vois pas comment être plus transparent. Je vois pas quoi dire de plus…

    « En plus il y avait un problème de serveur parce que des logiciels qui ne posent pas de problèmes ailleurs n’allaient pas chez O2 switch »
    -> C’est autre chose… PHP n’est pas bridé, vous avez accès au php.ini et à l’ensemble des configurations. Faut aussi remettre en question l’implantation même et demander de l’aide. On a un service téléphonique, il peut servir.

    Calmez vous, prenez l’air, réfléchissez à l’intérêt de mon intervention : il n’y a aucun intérêt, vous n’êtes plus chez o2switch.. A la rigueur demandez moi les graphs des jours que vous voulez.

  • 3 te0-0-0-4.ccr21.par01.atlas.cogentco.com (130.117.1.253) 13.054 ms 13.172 ms 13.257 ms
    4 te9-7.ccr01.lon01.atlas.cogentco.com (130.117.51.29) 20.961 ms 21.011 ms 21.017 ms
    5 te2-2.mpd01.lon01.atlas.cogentco.com (130.117.1.74) 20.975 ms 20.952 ms *
    6 francetelecom.lon01.atlas.cogentco.com (130.117.15.130) 31.501 ms 55.624 ms 55.590 ms
    7 tengige0-0-4-0.lontr1.London.opentransit.net (193.251.129.69) 24.882 ms 24.595 ms *
    8 gi0-0-0.brucr1.Brussels.opentransit.net (193.251.240.217) 29.095 ms 28.949 ms 28.990 ms
    9 * mobistar.GW.opentransit.net (193.251.255.218) 28.948 ms 28.907 ms
    10 212.224.255.29 (212.224.255.29) 28.929 ms 28.960 ms 28.978 ms
    11 212.224.255.193 (212.224.255.193) 33.658 ms 34.813 ms 36.117 ms
    12 212.224.255.118 (212.224.255.118) 33.552 ms 34.815 ms 36.245 ms

    Voici la route empruntée par mobistar.
    Vous > Mobistar > Opentransit Belgique > Opentransit Londre > Cogent Londre > Cogent Paris…
    Quand vous avez signalé les problèmes, certains « passages » étaient à plus de 100/150ms de Ping. Ce n’est pas directement « mobistar » qui pose problème, mais l’état de la liaison Belgique > France parfois.

    • Je ne partage pas cet avis

      Vous me parlez d’un ping de 150 ms. Moi je vous parle de pages qui mettent 15 ou 20 secondes à charger. Rien à voir avec un ping un peu lent.

      J’ai fait tourner des routines gourmandes en php, et j’ai eu des temps d’exécution jusqu’à 10 FOIS SUPERIEURS par rapport à OVH, en moyenne, 4 ou 5 fois.

      Je vous rappelle que OVH est situé à Roubaix, France. De plus je consulte de nombreux sites français, et aucun ne pose de problème, à part des blogs mal faits

      Je vous ai laissé après mon mail quelques jours avant l’envoi du recommandé. Il y a eu une petite évolution mais pas suffisante, et surtout, plus aucune réponse les jours suivants… Vous aviez promis de vérifier et de me recontacter, vous ne l’avez pas fait. Pourquoi devrais-je téléphoner si le problème est connu de votre service technique ?

      J’attends toujours le remboursement ! nous sommes le 9 et j’ai résilié depuis plus d’une semaine. Ah oui, la poste belge est pitoyable, pire que l’adsl. C’est la brousse ici, il faut deux semaines pour que le courrier arrive. N’oubliez pas d’offrir une banane au facteur qui viendra de chez moi en vélo. Bientôt vous allez me sortir que la mayonnaise a coulé sur mon clavier !

      Enfin, venir répondre comme vous le faites, où l’on sent dans chaque mot le mépris du ‘client’ n’est vraiment pas à votre honneur.

      Vous ne devriez pas accepter les belges comme ‘clients’, ils n’y connaissent rien en technique, ont un vélo avec une dynamo pour alimenter le pc, un adsl qui fonctionne en modulation sur des signaux de fumée

      A tout hasard je vous signale que je suis ingénieur en électronique depuis 30 ans. Mais j’ai surement bouffé trop de frites et mon ventre doit poser sur le clavier et bazarder mes fichiers. Je viens de découvrir windows 95. IL parfait que c’est mieux que 3.1

      • Bon…. J’arrête de répondre, je pense que lashon va modérer les propos et supprimer le fil de discussion plus que stérile.

        1) J’ai rien contre les Belges.
        2) Le remboursement est fait, envoyez moi un mail à alex@o2switch.fr pour le justificatif. Tous les incidents support sont clos à réception d’une demande de remboursement.
        3) Quand un traceroute fait Belgique/Angleterre/France c’est pas normal. Quand un routeur à un ping de 150ms c’est que la liaison est problématique/saturé.
        4) Je ne méprise personne. Apprenez à écouter des faits, et des avis différents du vôtre sans vous énerver.

        • Oui, sans vous énerver, là dessus vous avez raison, la mauvaise foi m’irrite

          Quant à aller faire des pings jusque mon bureau pour justifier la lenteur d’accès à un site…

          Enfin, votre ami peut bien supprimer cette discussion, j’en ai fait une copie et la mettrai partout où ce sera possible. J’ai du temps, je suis un primitif qui vit dans la savane.

          • Dites, Noann…. Je ne connais pas Alex, je ne connais pas cet hébergeur, donc vous pourriez cessez d’agresser tout le monde, je n’ai rien à voir avec votre problème. Tant mieux si vous le partagez mais de grâce il y a la manière. 10 posts en 5 minutes pour terminer par des insinuations… pas très joli.
            Je n’ai pas eu le temps de poster un seul commentaire que vous en aviez posté tous les deux plus de dix…
            Du calme svp. Je n’ai pas envie de devoir fermer le fil.

            Quant à OVH, comme comparaison, là je reste sans voix. J’interviens au moins une fois par semaine chez OVH pour mes clients, ça me prend chaque fois trois fois le temps normal, je suis obligée d’user de ruses de sioux pour mettre à jour sans tout casser sur des blogs vides, tellement c’est lent, tellement il n’y a aucune mémoire charge disponible. Maintenant je n’essaie même plus, j’envoie le paquet manuellement directement par FTP, ça va plus vite ! Parfois, et le plus souvent, sur des blogs tout neuf. Quand je constate ça pour le compte d’un client, je téléphone à l’hébergeur. S’il n’y a pas de résolution effectivement je le fais migrer ailleurs. Mais le plus souvent il y a une bonne raison. Quoique rarement chez OVH… En comparaison, je n’ai jamais eu de tels problèmes chez 1&1, pourtant pas très connu pour être sympathique, et ce malgré un abus de ma part quant à mon pack d’hébergement disponible alors.
            Si ça continue je vais devoir établir mes devis d’interventions en fonction des hébergeurs de mes clients ! (non je ne le ferai pas, c’est seulement pour illustrer une réalité).

  • -> « Quant au paiement, je l’attends toujours ! »
    Envoyez moi un mail à alex@o2switch.fr, je communiquerai, si désiré, le PV Bancaire.

    -> « qu’ils donnent des ressources trop faibles pour un csm. »
    o2switch est plutôt connu pour l’inverse, partenaire CMS-MadeSimple / Aide-joomla, mais bon.
    Je ne remets pas en cause votre bonne foi. Moi j’affronte personne, je donne simplement des faits…

  • @lashon

    Je ne suis pas insultant, je réagis

    Car justifier un problème d’hébergement entre le 17/1 et le 31/1 en faisant un ping le 9/2/2011, comment voulez-vous rester serein… Quand bien même, un ping de 150 ms n’est pas fameux mais pas anormal (il y a pire), et cela ne justifie pas qu’une page prenne 25 ou 30 secondes pour être chargée. Depuis le début, O2switch s’est focalisée sur un problème de route (en supposant que parce que j’étais belge le problème devait forcément venir de chez moi), or je leur ai donné tout de suite des indications claires et ai mentionné que c’était la ressource php qui manquait. Parce que j’ai essayé et une routine qui me donnait le temps de début et le temps de fin d’exécution. Alors bon. Il faut parfois croire le client. Donc le service technique a été dubitatif depuis le début

    Qu’on ne vienne pas me dire que j’étais le seul sur un serveur.. C’est quand même du mutualisé et le partage de tâche implique forcément une limitation de temps de calcul pour chaque utilisateur

    Pour ce qui est de ovh je suis d’accord, le service est mauvais. Cependant je reste chez eux car je suis pris de court et pour un petit site comme les miens, ovh me suffit. J’ai résolu par moi même les problèmes de database et de mails que j’avais, car leurs réponses étaient du style : « est-ce que vous avez branché la prise de votre pc ? »

    Vous pouvez clore cette discussion et la supprimer (si bafouer la liberté d’expression ne vous pose pas de conflit de conscience), je l’ai copiée et la posterai ailleurs

  • Merci cela dit de nous avoir laissé échanger nos propos.

    En ce qui me concerne, je reste persuadé, essais à l’appui, que mon provider adsl n’est pas en cause. Je n’ai pas eu de problème sur aucun autre site, et j’ai un certain nombre d’outils qui me permettent de faire la part des choses

    Je ne doute pas que le paiement ait été fait, si ça transite par Visa il faut du temps.

    Mais cette résistance de la part de O2switch et le fait de discutailler tout de suite m’a vraiment irrité. J’imagine que chez beaucoup d’hébergeurs c’est pareil… Pour quelques dizaines d’euros par an, on ne peut évidemment pas leur demander de mettre un technicien des jours durant sur un problème… qui vient peut-être d’ailleurs

    Bonne soirée

Répondre à Aurélien X