Une seule interface WordPress pour plusieurs sites ou blogs, c’est ce que l’on nomme dans la jargon un Multisites. Pour installer un multisites wordpress, normalement il faut que l’hébergeur vous permette de créer un wildcard. C’est à dire la possibilité d’ajouter un *.nomdedomaine.ltd avec un Cname qui pointe donc sur votre nom de domaine. Et il vous faudra un plugin de mapping domains si vous désirez associer vos noms de domaines secondaires aux sous-domaines créés. Le Wildcard est alors dit incontournable. Est-ce toujours vraiment requis ? On verra que non si vous ne répugnez pas les opérations manuelles. Si votre multisites est de taille modeste, que vous désirez seulement associer 3-4 sites manuellement pour votre usage personnel, on peut contourner.

Mais d’abord une précision-parenthèse : ne pas confondre multisites et plateforme de blogs. La différence est que votre multisites est à votre usage, la plateforme permet l’inscription et la création de blogs pour vos membres. De 10 à plusieurs centaines, selon. Beaucoup plus gourmande en terme d’hébergement, ça ne s’improvise pas. Ni côté installation ni côté hébergement.

Revenons à nos moutons. Comment faire quand vous ne voulez pas investir pour un gros hébergement, ou éviter le changement d’hébergeur et que vos 3-4 sites sont suffisamment modestes pour ne pas avoir besoin de plus ?  Prenons l’exemple de 1&1 car il est parlant. Chez cet hébergeur, on peut ajouter des sous-domaines mais pas de wildcard. Les critiques fusent souvent contre 1&1, et pourtant dans le mutualisé à bas prix c’est le meilleur rapport qualité/prix, à mon sens, pour des minis-budgets (étudiants, RMistes, smicards). J’y ai conservé mon vieux « pack initial« .  Et vous ne me croirez pas si je vous dis que, après l’avoir usé et en avoir abusé  durant deux ans avec 5 installations wordpress différentes, j’y ai installé un multisites (trois sites) avec mappage de 3 noms de domaines. Pourtant c’est vrai et c’est fait. Et je me suis laissé dire que cette information sera utile à plus d’un parmi vous.

Si vous n’avez pas besoin de mapper un domaine mais seulement plusieurs sous-domaines (exemple coucou.lashon.fr) il suffira de les ajouter manuellement chez votre hébergeur et de ne pas oublier dans ce cas de leur ajouter un Cname : *.nomdedomaine.ltd vers nomdedomaine.ltd (exemple *.lashon.fr vers lashon.fr). Même quand le wildcard n’est pas disponible théoriquement.

Soyez juste un peu patient après avoir ajouté un domaine, un sous-domaine ou avoir modifié des DNS: laissez votre hébergeur vous envoyer un mail de notification de fin d’opération.

Si vous voulez mapper un nom de domaine sur un sous-domaine (exemple: coucou.lashon.fr créé et installé dans votre interface wordpress, doit en fait donner coucou.com).

Il suffit simplement d’ajouter votre nom de domaine dans le panneau de votre hébergeur. Domaine externe à votre pack ou interne. S’il y a lieu, de régler la destination vers le même dossier que le domaine principal (c’est le cas chez 1&1). Puis d’utiliser un plugin de mapping:

Domain Mapping (testé avec lui) ou WordPress MU Domain Mapping

Pour un tutoriel sur le fonctionnement de ces plugins, je ne vais pas réinventer la roue, voir chez Ottopress et Wpchannel.

Normalement, ces plugins requierent une IP fixe. Là encore sur un mutualisé c’est impossible. Pas grave, vous pouvez contourner… en ne réglant aucune IP, ssi vous avez d’abord installé manuellement.

Concrètement, vous devez donc installer vos sous-domaines et vos domaines à mapper manuellement. Sur un Cpannel c’est encore plus facile, il faut parker le domaine additionnel (merci Aphrodite pour la précision) et ajouter le wildcard, ça va aussi vite que boire son café. Chez un autre hébergeur mutualisé, il faut simplement ajouter le domaine et le sous-domaine à la main. Puis laisser faire le plugin. J’avoue que j’étais perplexe quant à la faisabilité de mapper sur du mutualisé qui n’offre pas une IP fixe et sans wildcard, mais je viens de le faire pour quelqu’un, et oui ça fonctionne parfaitement. Je vous partage donc l’info.

 

Publicités