Internet

Si Actemploi vous dit que vous êtes inutile

Si Actemploi vous dit que vous êtes inutile, comme Webmaster, Intégrateur web ou webdesigner, ils ont raison. Ils sont qualifiés, ils ont un job, vous pas.

Vous n'êtes pas payé pour penser

Vous n'êtes pas payé pour penser

Certes, Webmaster, intégrateur, Webdesigner ou ce que vous voudrez,  n’est pas mon « métier ». Entendez: je n’en vis pas. Je ne suis pas une agence SARL. Je suis une artisane de Web qui fabrique des sites Web adaptés aux exigences des artistes qui ont besoin d’une vitrine fortement personnalisée (auteur, comédien, musicien etc.). Mes capacités en la matière sont donc un plus dans mon CV plutôt qu’un moins.

Ce qui n’a pas empêché une fonctionnaire qualifiée de Actemploi de m’annoncer, un sale jour, que lesdites compétences étaient désormais caduques parce que « voyez-vous, aujourd’hui les gens font des sites et des blogs eux-mêmes, gratuitement. Rayez donc cette mention inutile de votre CV. »

Sans rire.

Si quelqu’un derrière un bureau vous dit que vous êtes inutile, écoutez-le. Il et elle sont qualifiés, eux, tandis que vous, si vous êtes au chômage, licencié, demandeur d’emploi, sur le point d’être éjecté, vous avez tort. Aujourd’hui, être qualifié est simplement avoir un job. Cela donne des droits à certains d’ériger vos normes.

Ceci dit, ici je ne fustige pas toute l’équipe de ActEmploi, encore moins ses ateliers fort utiles et appréciables. Juste, comme d’habitude, une pomme pourrie dans le panier qui vous fait perdre votre temps de manière fort irrespectueuse. Cette sorte là se retrouve partout.

commentaires

  • Je ne connais pas ActEmploi : est-ce une institution locale. J’ai eu une impression d’amateurisme en voyant leur site : sans doute, en effet, cette organisation se passe-t-elle d’un Webdesigner : il faut signifier au conseiller que ce défaut se voit.

    Sinon, on peut dire aussi aussi au conseiller que le métier de Webmaster existe, et qu’il est référencé sous le code Rome 32213. 🙂

    • ActEmploi est une agence privée spécialisée en accompagnement de projets professionnels artistiques (médias, multimédia, internet et tous les arts) avec laquelle travaillent les institutions gouvernementales pour aider les demandeurs d’emploi de cette catégorie à trouver du travail dans leur créneau ou finaliser un projet artistique.
      La « conseillère » sait plus ou moins ce qu’est un Webmaster. Le hic est là, puisque ActEmploi livre un « atelier » (en une séance) pour les personnes désireuses de se construire un site web. Ce qui, aux yeux de ladite conseillère, suffit à la tâche et rend non nécessaire une compétence de Webmaster non certifiée (par eux) puisque selon elle, ils assument ce besoin. Je crois que c’est plus une pétition de principe de la dame que j’avais rencontrée alors que représentatif de ActEmploi. Enfin, je l’espère… Mais j’ai passé là-bas plus de temps à expliquer en quoi consiste le métier qu’à recevoir des réponses qui justifiaient normalement ma présence chez eux. Autrement dit, bien loin de m’aider, c’est moi (et les gens comme moi) qui justifie leur salaire en étant là pour écouter du baratin généraliste sans jamais recevoir la moindre réponse pratique et adaptée (informations juridiques, administratives et pratiques sur le système légal français pour un webdesigner aspirant à se lancer en Freelance).

    • Dans le même ordre d’idées…. je fus en mon temps (je suis à la retraite maintenant…) enseignante dans un collège. J’ai été inspectée un jour, c’était ma 4ème inspection (sur mes 32 ans de carrière…) sensée m’apporter avant tout des conseils. J’ai pris cela sur le mode de la discussion et de l’échange. Ce monsieur « inspecteur » m’a simplement dit ceci : « vous êtes payée pour fonctionner… pas pour penser »….. simple traduction de l’affichette en haut de ce billet…. C’était en 1990. -_______-
      Merci pour votre blog, et vos aides précieuses – et claires – pour WordPress !

  • Tout comme les cordonniers, le fonctionnaire qualifié d’Actemploi est le plus mal informé.

    Si on fait abstraction de cette remarque pour le moins maladroite, non avertie et blessante à ton égard, on est en droit également de se demander, l’efficacité voire l’utilité de ces fonctionnaires « qualifiés » quand on connaît le pourcentage des personnes qui retrouvent effectivement un emploi grâce à ces services ou services connexes.

  • Faire la comparaison entre la niveau de maitrise de qqn qui a suivi un (ou même plusieurs !) jours de formation et qqn qui pratique une compétence depuis des mois/années, c’est gonflé, quand même…

    Ce qui est rigolo, c’est qu’on pourrait le décliner à toutes les sauces.. et d’ailleurs la plupart des gens ne s’en privent pas :

    J’ai repeint ma SDB tout seul ce WE… donc « peintre en bâtiment » c’est à la portée de tous, donc c’est pas un métier, pas une compétence.

    Je garde les gosses à ma soeur, donc « assistante maternelle » c’est pas un vrai métier.

    Je sais jouer « bon anniversaire » au pipeau, donc flûtiste c’est pas un vrai métier

    Je sais couper les cheveux de mes enfants et mon mari, donc coiffeur c’est pas un vrai métier

    Par contre, j’y comprends rien au chiffres, donc ingénieur, banquier, trader, ca doit être des vrais métiers…

    « Savoir faire la différence entre expertise, maitrise, amateurisme et initiation minimaliste » semble être une compétence que j’ai, et apparemment, pas vous, cher conseiller. Je le mets sur mon CV, histoire qu’on sache que je ne suis pas un guignol de votre genre ?

    Et le site http://www.actemploi.fr/ ne se charge carrément pas, effectivement ca fait tres pro, vous n’avez pas besoin de mes compétences, mouhahaha

    J’ai fait un bilan de compétences payé par Pole Emploi, le niveau est atterrant. Les chomeurs ont droit aux fonds de poubelles niveau prestataires, j’espere bien qu’ils ne facturent pas 3500 euros pour ca !

Laisser un commentaire