Outil statistiques indépendant : Piwik et WordPress

anonymous visitor
Qui sont les visiteurs de votre blog ? (picture by 8d9)

Vous cherchez un outil de statistiques alternatif et puissant pour votre site web ou WordPress ? Sans chipotage de plugins et sans passer par un service externe ? Avez-vous songé à PIWIK ?

Certes, il y a l’excellent Google Analytics. Mais Piwik a des avantages sur Google tout en vous apportant les mêmes fonctionnalités. Son principal intérêt est qu’il s’installe sur son propre serveur. Ainsi on maîtrise ses données qui sont notre propriété, et non plus utilisées de façon occulte par des tiers. L’installation ne demande que dix minutes. Il suffit d’uploader le logiciel sur son site, visiter la page à l’endroit d’upload, récupérer le code et le coller dans son thème (ou utiliser un plugin).

Fonctionnalités  :

  • Open Source donc libre et gratuit.
  • Installation sur son propre serveur.
  • Fonctionne en temps réel.
  • Compte les téléchargements et par type de fichier.
  • Une seule installation pour tous vos sites web du même hébergement
  • Exclure vos propres visites (admin) du comptage.
  • Exclure un autre utilisateur précis du comptage
  • Exclure une ou plusieurs IP précises, sites web
  • Compter par catégorie de vos articles
  • Piste le navigation de vos membres
  • Compte les erreurs 404
  • Fonctionne pour l’Intranet
  • Existe en plusieurs langues dont le français
  • Widgets de trafic à placer dans votre sidebar
  • Modules Api pour voir un trafic particulier
Extrait du tableau de bord de Piwik

Conditions requises

C’est un JavaScript avec un serveur en PHP qui fonctionne uniquement avec MySQL. En local ou en ligne. Il vous faut une version PHP 5.1.3 et MySQL 4.1 au minimum.

Traduction : Si vous avez un blog WordPress, vous avez forcément une base de données SQL. Et WP exige également PHP 5.1.3. Il suffit de la renseigner lors de l’installation. Si vous n’en avez pas, Piwik la créera pour vous.

Installation

On peut le configurer tout seul comme un grand. On peut également utiliser un plugin d’intégration (pour Joomla, Dotclear, SPIP et autres plateformes). Pour WordPress :

  • Piwik Analytics (déconseillé, il génère des erreurs)
  • WP-Piwik (intégrer les stats dans votre tableau de bord et intégrer automatiquement le script dans vos thèmes)

Procédure:

  • Vérifiez les conditions requises. Pour WP, si vous n’êtes pas en PHP 5 votre blog a un sérieux problème et Piwik ne marchera pas.
  • Téléchargez la dernière version de Piwik.
  • Décompressez l’archive.
  • Avec votre logiciel FTP (ou via votre serveur), créez un dossier du nom de votre choix à la racine de votre hébergement. Par exemple  ‘piwik’.  Si vous faites du multisites, créez d’abord votre réseau de sites web.
  • Mettez en ligne le contenu du dossier Piwik  (upload) dans ce dossier
  • Chez votre hébergeur, allez dans la gestion des domaines (pendant que votre piwik uploade)
  • Créez un sous-domaine. Par exemple ‘stats’
  • Réglez tout de suite la destination de ce sous-domaine. Il faut qu’elle corresponde au répertoire que vous venez de créer (piwik). Soit il est dans la liste soit vous le créez avec l’onglet destination.
  • Attendez 20 minutes que ce sous-domaine soit créé. Quand c’est fait, visitez en ligne votre sous-domaine (dans l’exemple  c’est www.stats.monsite.fr)
  • Choisissez la base de données où vous allez installer Piwik. Si vous n’en avez qu’une, celle de votre blog (ou de vos blogs), continuez la suite des étapes ci-dessous
  • Si vous avez plusieurs blogs ou sites et que vous avez la possibilité de créer une base de données supplémentaire consacrée à vos statistiques je vous le recommande. Créez-la chez votre hébergeur. Choisissez un mot de passe pour la base, notez ses informations.
  • Allez à l’adresse du sous-domaine
  • Vous verrez un écran d’installation, suivez les étapes. Choisissez les infos à entrer qui correspondent à votre base de données (partagée avec wordpress ou indépendante)
  • Une fois tout installé, ajoutez votre site web et tous les sites web que vous possédez dans le tableau de Piwik. L’ajout de nouveaux sites se passe dans ‘Sites’. Un petit truc : au moment d’ajouter votre nouveau site il ne faut pas cliquer en bas sur mettre à jour ou enregistrer mais sur la petite flèche verte à droite.
  • Installez le plugin wp-piwik. Ou bien récupérez le code javascript fourni et insérez-le dans votre footer.php
  • Activez le plugin.
  • Réglages du plugin : Entrez l’adresse concernée (stats.votresite.fr). Entrez le token. La clé Api token demandée est dans votre tableau de bord de Piwik à l’onglet ‘Api’. Confirmez le choix de votre site dans le menu déroulant (s’il y a lieu). Suivez le reste des réglages logiquement… (attention, en cas de mise à jour il faut désactiver le plugin puis le réactiver)
base de données Piwik
Pour remplir ce champs d'installation Piwik, entrez les mêmes données que celles de votre wp-config.php

Pour l’installation

Cas 1 : Vous avez créé une base de données rien que pour piwik. Dans ce cas les infos à entrer sont celles de la base (indiquées chez votre hébergeur à côté de la base, notez que vous pouvez choisir son mot de passe).

Cas 2 : Si vous n’avez qu’une base de données vous n’avez pas le choix. Les tables piwik seront à côté de celles de wp-. Dans ce cas vous devez entrer les mêmes données que celles entrées dans votre wp-config.php (ou si pas WP, toute information qui se rapporte non pas à votre compte d’hébergement mais celles de votre base de données)

  • Serveur de données : Le serveur indiqué. Correspond à DB_HOST
  • Compte : Le nom d’utilisateur de la base. Correspond à DB_USER
  • Mot de passe : password de votre base. Correspond à DB_PASSWORD
  • Nom de la base : Correspond à DB_NAME
  • Préfixe des tables : choisissez-le, mais laissez l’underscore ‘_’. Ces tables s’ajouteront dans votre base de données WP. D’où l’intérêt de choisir un nom clair qui se distinque afin d’y voir clair, surtout si vous hébergez plusieurs blogs sur la même base.
  • Adaptateur : ne touchez à rien

Dans l’étape suivante du choix du super login, il n’est pas obligé qu’il corresponde à votre login du blog wordpress.

Vous pouvez utiliser les deux outils de stats en même temps (GA et PW). En outre, le tableau de bord de visualisation des statistiques est beaucoup ergonomique que celui de Google Analytics. Vous pouvez le vérifier par vous-même en visualisant celui du site de Piwik :

Voir la  démo en ligne de Piwik.

Visiter le site de Piwik et téléchargement.

Logiciel téléchargeable d'analyse Web en temps réel open source. Son interface est agréable, simple et détaillée.

En cas de problème

Avec l’informatique, on ne sait jamais ce qui peut advenir, qu’on soit à l’aise avec elle ou pas. Il peut y avoir eu quelques interférences.

Durant l’installation : Si à la 2e étape d’installation l’écran vous dit que des fichiers ne sont pas intègres, ne la sautez surtout pas. Il vous faut recharger Piwik. Si l’erreur persiste, supprimez ce qui est déjà chargé puis uploadez le dossier via votre hébergeur.

Après l’installation : Si vous n’arrivez plus à vous connecter avec votre page login, changez simplement vos clés d’activation dans votre wp-config.php. Pour rappel vous pouvez les générer ici.

Déconnectez-vous. Supprimez tous les cookies (dans les options de votre navigateur). Fermez le navigateur, au besoin même utilisez Ccleaner pour nettoyer et relancez Firefox (ou navigateur sérieux de votre choix).

Si vous changez de nom de domaine, il suffit de migrer le script avec le reste de votre blog. Et vous pouvez déplacez le dossier de stats où bon vous semble via FTP, cela ne change rien.

Je l’essaie actuellement et j’en suis déjà ravie. Il me permet de visualiser l’ensemble de mes statistiques de plusieurs sites web.

Publié par

Tikoun

Tikoun, créateur Web différent, c'est Barbara. Une conceptrice Web indépendante et spécialiste Wordpress qui travaille depuis Paris dans le monde entier, comme développeur informatique et se coupe en quatre pour vous faire gagner de l'argent via votre site web professionnel.

11 réflexions au sujet de « Outil statistiques indépendant : Piwik et WordPress »

  1. Bonjour,
    Intéressé par la mise place de la solution piwik, je bute invariablement sur l’etape d’accés à l’ecran de lancement de l’installation ? je suis hebérgé par 1et 1.
    Au prealable, j’ai recupére les fichiers et uploader à la racine de mon site dans un repertoire piwik.

    mon adresse n’est elle pas » navigable » ? les codes d’acces FTP doivent etre mentionnés dans le chemin d’accés ?
    Merci de votre aide
    Dan

    1. Bonjour,
      Oui il y a quelques impératifs supplémentaires et détails. Je viens de réécrire mon article pour tenir compte des subtilités. Faites-le tour du billet.
      Je vous conseille de créer un sous-domaine chez 1and1 et de le faire pointer vers votre dossier. Pointer veut dire gérer la destination. Conseil: ne le mettez pas dans le blog mais au-dessus à la racine de votre hébergement. Ce qui vous donnera une adresse de destination du type : stats.votrenomdedomaine.fr

  2. bonjour,

    j’aimerai suivre les connexions à mon blog privé. est-ce que piwik permet d’avoir le détails des connexions ip ?
    merci beaucoup !
    ++

  3. Bonjour,

    j’ai installé sur mon serveur synology piwik.
    J’ai un sous domaine qui pointe vers piwik.
    j’ai introduit le code sur mon site.
    cependant aucune donnée ne remonte avec l’adresse que j’ai créé dans piwik.
    y-a-t-il une manip à faire ?

    Merci de votre aide
    jm

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *