LASHÔN - WordPress Création Sites Internet

Navigation Menu

Doc et liens pour les créateurs de thèmes WordPress, optimisation

Doc et liens pour les créateurs de thèmes WordPress, optimisation

Posted on 12 avril 2010 in Internet, Wordpress | 0 comments

Mémos condensés fort pratique pour ne rien oublier.

Mémos condensés, pratique pour ne rien oublier.

(ce billet sera constamment actualisé suivant ajouts de documentation)

Une documentation livrée généreusement par des blogueurs fous, talentueux et prestigieux. Ici des piqures de rappel, résumés, guides.

Help and Cheat Sheets

WordPress Help Sheet pdf – WPCandy

WordPress-Visual-Cheat-Sheet pdf – Woorkup.com Antonio Lupetti

WordPress Cheat Sheet pdf – Ekin Ertaç

HTML5 Visual Cheat Sheet (Reloaded) pdf – Woorkup.com Antonio Lupetti

WordPress Plugin API Cheat Sheet png – Cheat Sheet

WordPress Theme Cheat Sheet png – Cheat Sheet

WordPress Cheat Sheet (visualisation des actions possibles) pdf – Andy Wibbel

WordPress Plugin API CheatsheetHeadZoo

WordPress Helper Sheet php – Caputo

htaccess Cheatsheetthe Jackol’s Den

10 Checks to the Perfect WordPress theme WP-Engineer

Aides-mémoires divers (dont quelques utilités css, php, mod_rewrite) / Cheat Sheets,  A selection of free, printable quick references for a variety of languages and web technologies – Added Bytes

Les bases:

Le Doctype qu’il vous faut – article de Pompage

Apprendre les standards Web (xhtml, css, php etc) – articles et dossiers chez Alsacréations

Validation : W3C Markup ValidatorCSS Validation Service

Le code source et sa docu:

Le Codex, évidemment… avec des bouts en français.

Notamment la page Functions Référence où retrouver les marqueurs et fonctions possibles. La page des Hooks et l’indispensable Theme Development.

PHP Cross Reference of WordPress : le code source décrypté – lab.yukei.net

WordPress Hooks Database : tous les hooks actualisés

Optimisation :

Guide d’optimisation pour WordPress (tutoriel en 7 parties) – Protuts

La bible SEO pour optimiser les pages – Scriptol

La Bible de l’optimisation WordPress – Christophe Logiste (fr) / Vladimir Prelovac (eng)

Compression des pages avec Gzip ou Deflate en HTTP – Alsacréations

Ajouts externes:

Adsense et Adword – Scriptol

Aide au développeur avec les extensions pour Firefox:

Firebug : outil de développement

Pagespeed : Outil de performance

The Web Developper : collection d’outils

Yslow : analyse votre site et ses performances

Hacks and Tricks for WordPress, ficelles notables :

Serve IE6 Visitors the Default WordPress Theme – Nathan Rice (la solution la plus intelligente que j’aie lue pour le problème posé par IE6 : livre le thème par défaut si votre visiteur surfe avec Explorer 6). Voir aussi le plugin AVH Themed By Browser

Protect your blog from malicious URL Requests – WPRecipes / Plugin Block Bad Queries

Secure Visitor Posting for WordPress – Perishable Press

Multiple Loops and Multiple Columns with WordPress, (X)HTML and CSS – Perishable Press

Triple Loop for WordPress – Perishable Press

How To Add Meta Boxes To Edit Area – WPEngineer

Display Post Thumbnail Also In Edit Post and Page Overview – WPEngineer

List Posts by Category In Navigation – WPEngineer

Faire un script de sauvegarde de la base de données de son blog – Blog Tools Box

Automatically refuse spam comments on your WordPress blog – WPRecipes

Insert Google Analytics without editing your theme – WPRecipes

WordPress et index.html : supprimer les erreurs 404 – Pioupioum’s Dev

Function to get tags related to category – WPRecipes

WordPress 2.8 and the body_class() Function – Nathan Rice

à suivre…

LIRE

Artisteer ou comment produire son thème WordPress avec du code hasardeux

Artisteer ou comment produire son thème WordPress avec du code hasardeux

Posted on 14 décembre 2009 in Wordpress | 6 comments

Un logiciel payant dans une communauté basée sur le gratuit

Un logiciel payant dans une communauté basée sur le gratuit

Artisteer, version démo puis payante (50 ou 130 euros), se veut un logiciel clé en main adressé aux débutants pour créer des thèmes WordPress, Joomla, Drupal et Blogger. Mais il ne produit qu’un résultat médiocre, tant sur le plan graphique que côté code. Fake total. Il code avec les pieds, ce que le débutant ne peut pas vérifier et se retrouve donc tout content parce qu’il a enfin « son » machin, qui « marche » mais de façon pas du tout optimisée, boiteuse et limitée.

Alors qu’une personne désireuse d’avoir son blog WordPress personnel dispose de plusieurs alternatives totalement gratuites. Voir Tutoriel WordPress: 5 voies gratuites pour créer votre site web ou blog.

Si vous voulez un blog WordPress personnalisé,  vous pouvez soit faire appel à un webdesigner, soit bien chercher sur la toile un thème gratuit dont les options sont souples (il en existe beaucoup en français et plus encore en anglais). Google vous aidera, choisissez par exemple les termes « Thèmes WordPress options français ». Ces thèmes ont l’avantage d’avoir un code propre et rodé, du css et xhtml validés. Plus laborieux, vous pouvez aussi vous lancer dans la construction de votre thème en vous aidant d’un logiciel d’édition html comme Dreamweaver dans sa version gratuite (c’est suffisant pour un travail de base) ou tout autre logiciel d’édition open source comme Kompozer (version gratuite alternative de Dreamweaver).

Pour le reste, une machine ou un logiciel ne remplacera jamais ni un codeur ni un développeur, ni un travail graphique ou artistique. Heureusement.

Je comprends totalement le désir d’avoir son blog, sa touche personnelle puisque c’est justement ce désir qui m’a poussé à me plonger dans le code de WordPress lorsque je l’ai découvert. Je comprends aussi, très bien, le refus d’un utilisateur averti de toucher à du code. C’est plus que normal parce que cette démarche, mal faite faute de temps ne donnera qu’un résultat médiocre. Ce qui est le cas d’Artisteer. Lorsque je l’ai testé, j’ai mis plus de temps à obtenir un résultat graphique vaguement approximatif de ce que je désirais que si j’avais utilisé un thème gratuit avec des options personnalisables. Je ne parle même pas du cafouillis produit par le code généré…

Beaucoup se tournent vers cette solution alors que des thèmes gratuits ou payants seraient plus aptes à livrer un rendu adapté pour leur utilisateur. Peut être aussi que les néophytes en WordPress ne savent pas où les trouver, ce qui est somme toute normal. Donc en voyant la pub Artisteer un peu partout, ils essayent ça par défaut.

Je suis une artisane du web, codeuse autodidacte, mais j’ai effectivement une formation artistique. Lorsque je ne connaissais rien en PHP, il y a une dizaine d’années, je bidouillais mes sites et ceux des copains d’une façon plus simple, à ma portée, en html. Il y avait aussi un tas de logiciels aptes à aider pour faire ce boulot (maintenant je n’utilise plus que Notepad). Aujourd’hui l’évolution des sites web tend vers le dynamique, les blogs, donc un site statique en html est devenu désuet. Donc je suis aussi passée par là en découvrant Spip et WordPress.

Peut être faudrait il que les plus avancés en WordPress pondent des articles de liens vers des ressources adéquates pour les débutants ? Je m’engage à m’y employer ici même.

J’aime l’Open Source et le partage communautaire qui permet à tout un chacun d’accéder librement à des outils de travail. C’est justement pour cela que les solutions de type Artisteer m’apparaissent bidons quant au but, très compréhensible et légitime, d’un blogueur averti désireux d’avoir une signature graphique personnelle tout en ne souhaitant pas devenir codeur improvisé ni devenir webmaster. Il n’y a pas que le look du blog qui compte et le débutant ne le sait pas. Ensuite il est coincé avec un blog bien rempli mais pas optimisé du tout.

Plus grave, il existe, parait-il, de soi-disant Web-designers pros qui facturent un service en ayant utilisé ce logiciel. Si cela vous arrive, dites-vous que quelqu’un est en train de vous entuber parce qu’à ce compte-là vous pourriez le faire vous même.

Il y a encore la catégorie des personnes qui ont envie d’apprendre tranquillement le PHP pour créer leur propre thème WordPress. A ce niveau d’implication, ce n’est pas Artisteer qui leur apprendra quoi que ce soit, bien au contraire. Je crois sincèrement qu’ils iront plus vite et bien mieux sur le tas, comme on dit, en lisant le Codex (et aussi le Codex original en anglais, plus complet), en utilisant ses yeux et ses envies, avec Notepad, Gimp si besoin (concurrent Open Source de Photoshop), et un thème clair déjà bien rodé. En outre, le Web regorge d’articles et tutoriaux à ce sujet. En voici deux en français : sur Effair la traduction d’un article de Ian Stewart sur Thematic et chez Fran6art (google aussi, cherche theme wordpress de A à Z). Et des thèmes de base comme Sandbox.

Lire aussi Tutoriel WordPress: 5 voies gratuites pour créer votre site web ou blog.

LIRE