LASHÔN - WordPress Création Sites Internet

Navigation Menu

Votre blog plante ? Vérifiez et forcez votre hébergeur vers php5, liste codes à insérer dans htaccess

Votre blog plante ? Vérifiez et forcez votre hébergeur vers php5, liste codes à insérer dans htaccess

Posted on 16 avril 2010 in Wordpress | 14 comments

Votre hébergeur DOIT être en php5 si vous désirez faire tourner votre WordPress. Ne croyez pas sur parole votre hébergeur ou vos manoeuvres, vérifiez toujours avec phpinfo

Votre hébergeur DOIT être en php5 si vous désirez faire tourner votre WordPress. Ne croyez pas sur parole votre hébergeur ou vos manoeuvres, vérifiez toujours avec phpinfo

Il se peut que vous ayez fait tout ce qu’il fallait en installant votre WP. Vous avez été consciencieux et mis tout ce qu’il fallait dans le .htaccess. Pourtant votre blog plante et vous obtenez quand même des messages d’erreurs:

tableau de bord instable, erreur 500, fonction importer impossible, upload de vos images impossible…

Au lieu de perdre un temps fou à tenter de comprendre les erreurs que vous auriez pu commettre, vérifiez d’abord avec phpinfo si votre hébergeur est bien passé en php5, même si cet hébergeur vous a certifié que oui.

Comment obtenir l’information de la version php de votre hébergeur?

Très simple et rapide. Créez un document portant une extension php avec le nom de votre choix, par exemple « test.php », avec pour seul contenu :

<?php phpinfo(); ?>

Uploadez ce fichier à la racine de votre site/blog. Puis visitez la page à URL-de-votre-siteweb/test.php. Vous lirez alors toutes les informations nécessaires.

Même si dans votre htaccess vous voyez une ligne concernant php5, seul ce fichier test vous informe que votre hébergeur est bien en php5. Alors effacez le mauvais .htaccess dans votre client ftp et uploadez le nouveau (mais recopiez les lignes déjà présentes qui codent d’autres fonctions).

Voir le fichier ne suffit pas, seul phpinfo comme expliqué ci-dessus vous l’assure. D’autre part, l’upload des fichiers peut mal se réaliser, on voit le document htaccess transféré et pourtant il n’est pas entier ou pas correct. Uplodez à nouveau.  Ceci est valable également pour un nouveau WP installé qui plante déjà. Certains fichiers peuvent avoir été incomplètement chargés. Parfois il est plus simple de recharger encore une fois un nouveau WP.

Forcer votre hébergeur vers php5

Votre fichier .htaccess doit contenir :

1and1 :

AddType x-mapp-php5 .php
AddHandler x-mapp-php5 .php

Amen
déjà en php5, on peut ajouter

RewriteBase /

Free

php 1

ou

php 1
SetEnv PHP_VER 5

SFR Neuf pagespersos

Rien car en php5 par défaut.

Infomaniak

php_flag allow_url_fopen On
php_flag allow_url_include On
php_flag register_globals Off

(si problème voir tutoriel ici)

Lycos

AddHandler application/x-httpd-php5 .php

NFRANCE

AddHandler php-fastcgi5 .php

Nuxit

AddHandler x-httpd-php5 .php&lt;br /&gt;AddType application/x-httpd-php5 .php
RewriteBase /

Online :

AddType application/x-httpd-php5 .php

OVH :

SetEnv PHP_VER 5
SetEnv REGISTER_GLOBALS 0
RewriteBase / 

Produweb

SetEnv DEFAULT_PHP_VERSION 5 

Strato

AddType application/x-httpd-php5 .php .php4 .php3 .php5

DDN Host

AddHandler php5-cgi .php

Vous pouvez consulter des tutoriels et demander de l’aide sur le forum de support WordPress. Pour les autres hébergeurs, consultez leur documentation ou faq à propos du code à entrer dans votre htaccess (cherchez « htaccess » ou « php ». Et si vous ne trouvez pas, téléphonez.

SVP, afin de partager avec tous cette info utile, ajoutez votre propre information si votre hébergeur ne se trouve pas dans la liste ci-dessus. Merci.

P.S. :

Si votre blog n’est plus qu’une page blanche, avez-vous collé un texte directement de Word (sans passer par la case « insérer de Word » ou « insérer de txt ») ?  Si oui, cela génère souvent une page blanche, surtout dans Explorer. Dans ce cas précis nettoyez l’article concerné.

Si vous n’avez plus accès ou si vous soupçonnez un plugin précis d’être responsable du plantage, ouvrez votre logiciel ftp (genre Filezilla ou par ftp via votre hébergeur). Allez dans wp-content puis  dans le dossier « Plugins ».  Supprimez le plugin fautif ou renommez-le afin de le supprimer artificiellement.

LIRE

Outils de statistiques pour votre blog et site: Google Analytics et WP Stats

Outils de statistiques pour votre blog et site: Google Analytics et WP Stats

Posted on 14 avril 2010 in Wordpress | 5 comments

Étonnement : malgré son contenu modeste et mes absences prolongées, ce blog Lashon a reçu 4618 visiteurs uniques en 4 mois…

Comment installer un outil de statistiques sur votre blog ?

Je vous suggère d’éviter ces lourds plugins de stats qui existent et de combiner WP Stats avec Google Analytics.

1° Le plugin WordPress.com Stats

gère vos données à l’extérieur de votre site, sur wordpress.com, ce qui ne consomme pas votre capital vitesse et base de données.En outre, vous devriez déjà avoir un compte ou profil sur wordpress.com pour votre api Askimet. C’est la même clé d’activation.

Mais ces Stats sont restreintes aux mots clés et aux pages vues sans tenir compte des visiteurs uniques. Juste un balayage rapide sympa à voir lorsque vous vous connectez.  Donc à combiner avec :

2° Ouvrir un compte chez Google Analytics

Outil puissant et très détaillé. Avec un seul compte vous pouvez avoir autant de profils que vous le souhaitez (tous vos blogs et ceux de vos clients par exemple).

Tableau de bord du compte Google Analytics

Tableau de bord du compte lashon.fr Google Analytics

• D’abord il vous faut une adresse Gmail.

• Ensuite vous ouvrez avec elle un compte Google Analytics.

Une fois votre profil Web créé, vous obtiendrez un ID de compte.

Puis trois possibilités:

•   Soit vous insérez vous-même le script de votre compte dans votre Template

Recommandé. Ainsi vous n’avez besoin d’aucun plugin. A insérer tout en bas de votre Footer. Il faut savoir qu’une fois ce script inséré, attendre quelques minutes pour que le statut apparaisse dans votre nouveau compte. Parfois il faut recommencer.

Optionnel : si vous avez envie de voir un résumé de ces statistiques dans votre tableau de bord, utilisez le plugin Google Analytics Dashboard.

•  Soit vous passez par un plugin qui l’insère à votre place.

Bon choix si vous êtes trop peu à l’aise avec ces manipulations. L’un de ces plugins fera l’affaire:

Google Analyticator / Ultimate Google Analytics / Google Analytics / WP Google Analytics

• Soit vous insérez ces lignes dans votre fichier functions.php:

c’est une solution de WpRecipes

<?php
add_action('wp_footer', 'ga');
function ga() { ?>
    // COLLER VOTRE SCRIPT Google Analytics ICI
<?php } ?>

Pour voir et recevoir les Stats de votre comte Google Analytics:

Paramétrez l’envoi Email : hebdomadaire, mensuel, trimestriel. Remplissez les champs objet et description pour y voir plus clair, surtout si vous avez plusieurs profils (plusieurs blogs).

Créez un rapport personnalisé distinct. Ceci vous permettra d’affiner selon les points de détail désirés, mais aussi de programmer un envoi mail d’une autre fréquence.

Dans la vue d’ensemble du tableau de bord de G.A., vous pouvez choisir la période concernée. Il suffit d’entrer la date voulue puis cliquer sur « appliquer ». Ainsi vous pouvez visualiser soit jour par jour, soit l’ensemble depuis la création de votre blog soit la semaine etc. Ou encore selon les navigateurs de vos visiteurs, résolution d’écran, serveur, noms de domaine, url et, surtout, le temps passé sur vos pages ou votre site web, les mots clés de recherche, le taux de rebond et plein d’autres points.

Si cet outil est un peu déconcertant au début, comme avec tout nouveau logiciel ou autre outil, passez du temps dans ce tableau de bord de Google Analytics pour vous familiariser avec lui. Cliquez sur tout et partout, vous ne risquez pas de faire une bêtise.

Bon amusement.

Google Analytics Dashboard

Affichage dans le tableau de bord de lashon.fr du plugin Google Analytics Dashboard

Edit : Il sera bientôt possible d’empêcher Google Analyics d’utiliser nos données personnelles. Lire Plus de choix pour les utilisateurs : le plug-in permettant de se désinscrire de Google Analytics à partir de son navigateur web arrive bientôt

Lien utile:

Suivre les commentaires de son blog dans Google Analytics

LIRE

Exporter Importer son blog WordPress AVEC ses images au bon endroit

Exporter Importer son blog WordPress AVEC ses images au bon endroit

Posted on 9 janvier 2010 in Wordpress | 16 comments

importer

Importer son blog demande quelques réglages préalables si vous désirez une copie identique

Comment exporter ou importer son blog, en local ou ailleurs, sans devoir chipoter pour récupérer ses images et obtenir les mêmes ID partout ? Il faut préparer son WordPress d’accueil et bien définir son dossier uploads.

La méthode sécurisée et complète est celle qui passe par la base de données. L’autre, que nous allons voir ici est la fonction importer de WordPress. Elle n’est pas toujours fiable, surtout pour les gros fichiers (donc peut être à réserver pour effectuer une copie pour travailler en local ?) mais a le mérite d’être très rapide.
Son défaut: il faut effectuer à la main les réglages de votre nouveau blog à l’identique de celui en ligne ou ancien blog.

Étape 1 : Exporter votre blog

Blog en ligne => tableau de bord => Options => Exporter => Télécharger.
Vous avez maintenant un fichier xml sur votre bureau qui contient tous vos articles, commentaires, et URL des images, tags, catégories, utilisateurs. Avant cette sauvegarde, vous pourriez aussi vous débarrasser des informations inutiles. Videz la corbeille des vieux articles et surtout optimisez votre base de données (soit via WP-Manager soit via votre console phpmyadmin ou Mysql chez votre hébergeur).

Étape 2 : Effectuez les réglages de votre nouveau WordPress à l’identique de l’ancien

(ou de votre blog en ligne s’il s’agit d’une copie pour travail en local)
Blog en ligne => tableau de bord => Réglages => tous les onglets.

Étape 3 : Supprimez la page et article livré par défaut dans votre nouveau wordpress

Blog en ligne => tableau de bord => Articles / Pages.
Important, afin de libérer les ID de ces deux pages qui sont probablement utilisés dans votre blog. Si vous avez déjà tenté l’importation et que vos ID (chiffre URL de vos pages, articles et catégories) n’étaient pas synchronisés, c’est faute d’avoir procédé à ce vidage préliminaire. Solution : videz tout et recommencez.

Étape 4 : Téléchargez votre blog sur votre disque dur

Téléchargez, via ftp, tout dossier pertinent sur votre disque dur. Soit tout le répertoire wp-content et tout autre dossier personnel ajouté (images et uploads si vous l’avez mis ailleurs que dans wp-content).

Étape 5: Définir l’emplacement du dossier uploads

Si vous n’avez rien touché à la case « divers » de vos réglages, les images insérées dans vos articles sont par défaut dans le dossier wp-content/uploads et l’importation de vos articles ne posera aucun problème.
Dans le cas contraire, vos images importées n’iront pas au bon endroit et vous ne verrez rien s’afficher. Or je suppose que vous avez envie de pouvoir également exporter puis importer vos images sans devoir changer les URL à la main… aussi il faut définir le lieu et le nom de celui-ci. Donc si par souci d’optimisation de votre blog ou pour augmenter sa sécurité, vous avez choisi un autre nom et un autre emplacement pour le répertoire uploads, il faut le notifier à WordPress dans votre fichier wp-config.php avec un define (mes images sont dans un sous-domaine, ce qui diminue le temps de chargement de la page).

Vous aimeriez que tous les uploads, c’est-à-dire tous les fichiers insérés dans les articles et pages, images, vidéos, audio, pdf etc) soient regroupés dans un dossier à la racine de votre site. Par exemple nommé madeco. Genre http://domaine.ltd/madeco (donc en-dehors de wordpress).

Dans wp-config.php, repérez la ligne:

require_once(ABSPATH.'wp-settings.php');

juste au-dessus ajoutez :

/** Definition emplacement du dossier uploads. */
define('UPLOADS', '/madeco');

Si votre dossier uploads est dans votre wp-content et vous avez seulement changé son nom :

/** Definition emplacement du dossier uploads. */
define('UPLOADS', 'wp-content/madeco');

Et dans votre tableau de bord, dans réglages puis dans divers, selon votre choix indiquez :

soit: /madeco
soit: wp-content/madeco

(voir aussi Définir l’emplacement du dossier uploads dans WordPress)

Étape 6: Importer votre blog

Dans votre nouveau Blog => tableau de bord => Options => Importer.
Importer le fichier xml exporté plus haut depuis votre disque dur en prenant soin de cocher la case ‘Télécharger et importer les fichiers joints’ (2e étape de la fonction importer) et choisir ‘rapporter à l’utilisateur’.

Tout est maintenant identique. Vous pouvez travailler, vos articles ont les mêmes ID et vos images sont présentes.

Ressources utiles:

LIRE

WordPress 2.9, gestion des miniatures (thumbnails) et du bon usage de l’insertion d’images

WordPress 2.9, gestion des miniatures (thumbnails) et du bon usage de l’insertion d’images

Posted on 31 décembre 2009 in Wordpress | 8 comments

Miniature d'un tableau végétal

Associer une miniature à ses extraits d

La dernière version de WordPress, Carmen 2.9, permet enfin de gérer (un peu) mieux l’insertion des images, en particulier les miniatures (thumbnails), sans nécessiter de plugin. D’emblée vous dire que cette fonction gère uniquement les nouveaux articles postés. Pour les vignettes des anciens articles, on peut choisir sa méthode personnelle parmi plusieurs configurations possibles. Plugin, TimThumb, utiliser wp 2.9 en ajoutant le code ad hoc dans son template, etc. Voir plus bas la petite liste ressources de bons articles.

Utiliser la nouvelle fonction miniature de WordPress 2.9 dans vos thèmes

Coder

Je ne ferais pas le tour de toutes les méthodes possibles (le champ est aussi vaste que l’ingéniosité des développeurs et codeurs en herbe). Parcourez les ressources livrées plus bas.

Vous pourriez par exemple vous passer de ce petit tutoriel et utiliser directement le Plugin Thumbnail For Excerpts ou Plugin Smart Image II, ou encore Get The Image et fw-post-image. Ce qui ne gère pas la nouvelle capacité de 2.9. à fabriquer des miniatures, ces plugins vont seulement chercher les première image existante.
Mais, d’une part les miniatures générées par la nouvelle version (avec the_post_thumbnail) ont le mérite d’être taillées, d’autre part le souci avec les plugins est le risque qu’ils ne soient plus à jour au fil des versions de WordPress, abandonnés par leurs développeurs, plantant par la même occasion votre beau blog au milieu du désert de la Toile criarde. Or, sur le plan des images, WordPress ne fait pas dans le simple pour ses utilisateurs. Voici une méthode raccourcie pour ceux qui ont déjà mal au crâne ou lisent mal l’anglais.

Ajoutez dans le functions.php de votre thème la ligne suivante (choisissez la taille de votre miniature):

  // Ajout pour supporter la gestion des thumbnails livrée avec WordPress 2.9
add_theme_support( 'post-thumbnails' );
set_post_thumbnail_size( 150, 150, true ); // Miniature de 150px/150px et fonction crop

Notez que la 2ème ligne est optionnelle car l’on peut également définir la taille au moment d’appeler cette fonction dans vos templates.

Ajoutez dans les fichiers de votre thème où vous voulez voir apparaître cette miniature (au choix, home.php, index.php, category.php, archive.php) la ligne suivante:

<?php the_post_thumbnail();?>

Ceci n’a un sens que si votre thème permet d’afficher les extraits de vos articles plutôt que l’entièreté de son contenu. Si ce n’est pas le cas, remplacez la ligne :

<?php the_content('Lire la suite &raquo;'); ?>

par

<?php the_excerpt('Lire la suite &raquo;'); ?>

Ce qui donne avec l’appel de la fonction thumbnail :

<?php the_post_thumbnail();?>
   <?php the_excerpt('Lire la suite &raquo;'); ?>

Personnellement, je préfère afficher une version conditionnelle, incluant le titre de l’article attaché à l’image, une récupération d’une image par défaut et définir, au besoin, la taille des vignettes dans les templates (fichiers du thème) pour pouvoir définir des tailles différentes selon l’endroit (solution Justin Tadlock) :

<?php
	if (  (function_exists('has_post_thumbnail')) && (has_post_thumbnail())  ) {
	the_post_thumbnail(array( 150,150 ), array( 'alt' => 'alttext', 'title' => '<?php the_title(); ?>'));
} else {
	echo '<img src="sans-image.png" alt="sans image" title="image" />'; }
}
?>
   <?php the_excerpt('Lire la suite &raquo;'); ?>

Mais si vous aviez configuré vos miniatures au moyen de customs fields, vous auriez intérêt à avoir une solution de rechange (solution Kremalious, wp-recipe) :

<?php
	if (  (function_exists('has_post_thumbnail')) && (has_post_thumbnail())  ) {
	the_post_thumbnail(array( 150,150 ));
} else {
	$postimage = get_post_meta($post->ID, 'post-image', true);
	if ($postimage) {
		echo '<img src="'.$postimage.'" alt="" />'; }
}
?>
   <?php the_excerpt('Lire la suite &raquo;'); ?>
	<a href="<?php the_permalink() ?>" class="alignright" title="Lien permanent vers <?php the_title(); ?>">Lire la suite &raquo;</a>

Pour styler votre miniature, ouvrez votre style.css et ajoutez la classe .wp-post-image. Exemple:

.wp-post-image {
border: 1px solid #999;
margin:0 15px 10px 0;
padding:0;
float:left;
}

Utilisation – Insérer une image dans un nouvel article et choisir une miniature

Deux étapes. Maintenant, testez cette nouvelle fonction en publiant votre prochain article.

1) Faire comme d’habitude, dans l’éditeur visuel ajoutez une image en cliquant sur le petit carré en haut à gauche. Une fois celle-ci insérée, enregistrez votre article.

Capture d'écran Insertion d'une image dans WordPress

Remplissez tous les champs lors de l'insertion d'une image comme de la miniature, cela vous évitera des erreurs de validation et sera conforme au css du thème

2) Ensuite, à droite de l’éditeur visuel, cliquez sur « choisir comme miniature ». Une fenêtre pour l’image s’ouvre. Allez dans la galerie pour retrouver l’image que vous venez de charger, cliquez sur « Utiliser comme miniature » et cochez la case miniature:

capture d'écran pour insérer une miniature

Choisir-Utiliser comme miniature-

Miniature d'article

Choisir sa miniature d'article sous l'article à droite

Ici, on insère pas dans l’article, juste fermer la fenêtre de la miniature que vous voyez d’ailleurs apparaître à droite. Enregistrez le brouillon de votre article (auparavant, allez dans la partie html de l’éditeur visuel, sélectionnez tout, copiez le code au cas où), puis vérifiez avec l’aperçu et publiez.

Et pour les miniatures des anciens articles ?

Cette fonction étant codée différemment (the post thumbnail au lieu de post-image), non, les anciennes miniatures ne sont pas concernées.
Une méthode simple est de combiner des plugins. Pour régénérer la taille de vos miniatures dans un nouveau format, utilisez le plugin Regenerate Thumbnails. Son avantage est qu’il ne sert qu’une fois. Vous pourrez le désactiver une fois les miniatures mises à la nouvelle échelle. Ensuite, utilisez l’un des quatre plugins dont j’ai parlés plus haut (fw-post-image, get the image, smart imageII ou thumbnail for excerpt, et il y en a d’autres…).

Si vous avez trouvé d’autres méthodes que celle-ci ou d’autres astuces que celles citées dans les articles sources, abusez des commentaires, merci beaucoup pour tout le monde.

That’s All Folks!

Sources et ressources utiles :

.

LIRE

5 voies gratuites pour créer votre site web (Tutoriel WordPress)

5 voies gratuites pour créer votre site web (Tutoriel WordPress)

Posted on 19 décembre 2009 in Wordpress | 11 comments

Pour créer un site web ou blog, prenez le temps de réfléchir à ce dont vous avez besoin et aux outils que vous allez utiliser.

Pour créer un site web ou blog, prenez le temps de réfléchir à ce dont vous avez besoin et aux outils que vous allez utiliser.

Que vous ayez besoin d’un blog et  site web professionnel ou personnel, la question du comment le réaliser se pose. Son prix aussi.

Ce petit manuel va dégrossir 5 manières gratuites de faire pour créer votre site web ou blog sous WordPress (cadre spécifique d’une installation du CMS WordPress sur un hébergeur) : emprunter un Thème WordPress, utiliser un Frameworks, créer votre propre Thème).

LIRE