LASHÔN - WordPress Création Sites Internet

Navigation Menu

Transférer son nom de domaine et changer son WordPress d’hebergeur

Transférer son nom de domaine et changer son WordPress d’hebergeur

Posted on 14 mai 2010 in Wordpress | 2 comments

Suite à l’aventure d’une migration, petit résumé pour transférer votre nom de domaine (avec ou sans transfert d’hébergement) :

 

Transférer votre domaine sur un autre hébergeur est invisible pour vos visiteurs

 

Connectez-vous dans la console d’administration de votre hébergeur actuel, trouvez la gestion de votre nom de domaine (cela se trouve en général dans la configuration de vos noms de domaine) et repérez la Clef d’autorisation (parfois nommée Authcode). Notez-la vous en aurez besoin. Si elle s’y trouve, enlevez la protection sur celui-ci ainsi que la protection de votre email.

Envoyez un mail à votre hébergeur que vous quittez via le support pour les avertir et confirmer la demande de déverrouillage. (si votre domaine est en .com il y a de chances qu’il soit locké).

Connectez-vous à la console de votre nouvel hébergeur où vous allez migrer. Ajoutez votre nom de domaine, il sera indiqué que celui-ci est déjà pris un lien pour le transférer chez eux. Vous devrez renseigner la clé d’autorisation notée plus haut.

Puis attendre, surveillez des deux côté la procédure en cours (l’état de celle-ci doit être indiquée).

Petit truc : pensez, en installant le double de votre site/blog chez votre nouvel hébergeur à préparer directement le dossier de destination où vous voulez faire pointer votre nom de domaine chez votre nouvel hébergeur.

Pour ce qui est de la procédure technique du transfert de votre blog WordPress, je vous laisse au bon soins de quelques articles:

Je conseille aux débutants ou les personnes trop peu à l’aise avec l’informatique de choisir la méthode

Importer Exporter ses articles via WordPress.

Ce qui veut impérativement dire que vous devez d’abord préparer votre nouveau WP avant de migrer votre domaine et votre contenu.

Installer un WP chez votre nouvel hébergeur.

Ouvrez en parallèle vos deux WordPress, l’ancien et le nouveau (vierge).

Dans l’ancien, sauvegardez vos articles via Outils => Exporter

Dans le nouveau :

Virez les articles et pages par défaut (les ‘bonjour tout le monde’).

Assurez-vous que la catégorie par défaut porte le même identifiant (celle nommée ‘non-classé’ par défaut)

Réglages : vérifiez un à un chaque réglage, tout doit être identique (n’oubliez pas de faire pareil avec vos plugins et widgets).

Importer vos articles (Outils => Importer) avec les fichiers joints (qui importera aussi toutes vos images).

Si tout fonctionne bien, vous pouvez maintenant faire la demande de transfert de votre nom de domaine.

Je préfère la méthode via  SQL (console phpmyadmin). Elle est plus sûre et va plus vite, surtout si vous avez beaucoup de dossiers externes à WP avec de nombreux fichiers (images, albums, vidéos, mp3…). Mais pas toujours.

Petite note en ce qui concerne le transfert d’hébergement vers 1&1:

Sachez que contrairement aux apparences, vous pouvez importer votre ancienne base de données (heureusement!). Seulement il n’y a pas d’onglet ‘importer’. Il faut passer par l’onglet SQL et trouver en bas un « parcourir » emplacement d’un fichier texte. N’oubliez pas le cas échéant d’ouvrir préalablement votre base et de modifier le nom de la base sauvegardée ailleurs par le nom de la base chez votre nouvel hébergeur…

Si vous obtenez une erreur SQL suite à l’importation de votre fichier base de données (restauration ou migration), petit truc fort utile : importez les tables wp une à une.(wp_posts, wp_options, etc) en format zippé.

 

 

La méthode complète : importer son blog via sa console SQL

 

LIRE

Configurer votre wp-config.php avec plusieurs options

Configurer votre wp-config.php avec plusieurs options

Posted on 21 avril 2010 in Wordpress | 4 comments

choisir

Plein d'options, mais bien choisir.

Savez-vous que vous pouvez configurer bien des choses via wp-config.php ?

Toutes les options recensées. Vous pouvez paramétrer pour faire du multi-sites, garder les mêmes utilisateurs pour deux blogs, définir le nombre des révisions de post, la poubelle, le timing des sauvegardes de révision, le nom et l’endroit de votre dossier uploads, renommer le dossier wp-content, définir une connexion sécurisée (SSL), définir un autre paramétrage de caractères (l’arabe, l’hébreu, le chinois etc requièrent un autre format que UTF8), enlever des requêtes que vous n’utilisez pas, augmenter la mémoire de 32M à 128M, paramétrer les cookies.

Important: Au moment de remplir ou modifier avec un éditeur de texte, il faut le faire au format UTF8 sans Bom .
(détail ici)

Changer le nom du préfixe

Il définit le nom de ses tables sur la base de données. Particulièrement important si on compte héberger plusieurs blogs sur une seule base. Prévoir version 3.0 WP. Remplacer:

$table_prefix  = 'wp_';

par quelque chose qui vous est personnel :

$table_prefix  = 'monblog5846';)

Définir et insérer ses clés de sécurité

Générer vos clés là : http://codex.wordpress.org/Editing_wp-config.php

Copiez tout ça sur (en le remplaçant)

define('AUTH_KEY',         'put your unique phrase here');
define('SECURE_AUTH_KEY',  'put your unique phrase here');
define('LOGGED_IN_KEY',    'put your unique phrase here');
define('NONCE_KEY',        'put your unique phrase here');
define('AUTH_SALT',        'put your unique phrase here');
define('SECURE_AUTH_SALT', 'put your unique phrase here');
define('LOGGED_IN_SALT',   'put your unique phrase here');
define('NONCE_SALT',       'put your unique phrase here');

Options

Toutes sortes de possibilités, choisissez celles qui vous conviennent. A mettre avant :
/** C’est tout, ne touchez pas à ce qui suit ! Bon blogging ! */
/* That’s all, stop editing! Happy blogging. */

<? php

/* Fonction à n'utiliser que ponctuellement en cas de crash de votre base seulement, puis aller sur http://ici-coller-url-de-votre-site/wp-admin/maint/repair.php */
define('WP_ALLOW_REPAIR', true);

/* fonction ne pas garder ou faire des révisions des posts - sources: http://codex.wordpress.org/Revision_Management - http://www.css4design.com/blog/gerer-les-post-revisions-et-les-backup-sur-wordpress*/
define('WP_POST_REVISIONS', FALSE);

/* fonction ne pas garder plus de 1 revision des posts */
define('WP_POST_REVISIONS', 1);

/* Sauvegarde automatique, définir les périodes */
define('AUTOSAVE_INTERVAL', 3600); // Sauvegarde automatique toutes les heures

/** fonction vidage poubelle après 10 jours */
define( ‘EMPTY_TRASH_DAYS’, 10 );

/** enlever totalement la fonction poubelle */
define(’EMPTY_TRASH_DAYS’, 0);

/** Definition emplacement du dossier uploads. */
define('UPLOADS', 'wp-content/nom_de_votre_dossier_uploads');

/*Rename wp-content source: http://wordpress.org/support/topic/226128*/

define('WP_CONTENT_DIR', ABSPATH . 'test');    // wp-content Directory

define('WP_CONTENT_URL', 'http://example.com/test');    // wp-content URL

if ( !defined('WP_CONTENT_DIR') )

define( 'WP_CONTENT_DIR', ABSPATH . 'wp-content' ); // no trailing slash, full paths only - WP_CONTENT_URL is defined further down

if ( !defined('WP_CONTENT_URL') )

define( 'WP_CONTENT_URL', get_option('siteurl') . '/wp-content'); // full url - WP_CONTENT_DIR is defined further up

/* Secure access si le serveur le permet */
define ('FORCE_SSL_LOGIN', true);

/* Pour forcer le format propre des caractères en utf8*/
define('DB_CHARSET', 'utf8');

/*Augmenter la memoire pour utiliser WP - Will you get a white page as return, then it was too much and it goes back down to 32 MByte. Good luck. source: http://wpengineer.com/more-memory-for-wordpress-more-information-about-wordpress/ */

define('WP_MEMORY_LIMIT', '64M');
define('WP_MEMORY_LIMIT', '96M');
define('WP_MEMORY_LIMIT', '128M');

/* Pour mettre son site ailleurs qu'à la racine mais son index à la racine */

define('WP_SITEURL', 'http://www.domaine.com/blog');

define('WP_HOME', 'http://www.domaine.com');

/* ENLEVER LES REQUÊTES INUTILES - source: http://wpengineer.com/wordpress-header/*/

remove_action( 'wp_head', 'feed_links_extra', 3 ); // Display the links to the extra feeds such as category feeds

remove_action( 'wp_head', 'feed_links', 2 ); // Display the links to the general feeds: Post and Comment Feed

remove_action( 'wp_head', 'rsd_link' ); // Display the link to the Really Simple Discovery service endpoint, EditURI link

remove_action( 'wp_head', 'wlwmanifest_link' ); // Display the link to the Windows Live Writer manifest file.

remove_action( 'wp_head', 'index_rel_link' ); // index link

remove_action( 'wp_head', 'parent_post_rel_link', 10, 0 ); // prev link

remove_action( 'wp_head', 'start_post_rel_link', 10, 0 ); // start link

remove_action( 'wp_head', 'adjacent_posts_rel_link', 10, 0 ); // Display relational links for the posts adjacent to the current post.

remove_action( 'wp_head', 'wp_generator' ); // Display the XHTML generator that is generated on the wp_head hook, WP version

/* Si on veut deux tables sur la même base mais en gardant les mêmes utilisateurs, il faut ajouter dans le wp-config.php de la 2e installation (exemple préfixe wp2_) cette ligne  */

define('CUSTOM_USER_TABLE', 'wp_users');

/* Pour faire du multi-sites avec WordPress 3.0.*/
define ('WP_ALLOW_MULTISITE', true  ) ;
?>

Bon amusement!

Ressources utiles:

LIRE

Exporter Importer son blog WordPress AVEC ses images au bon endroit

Exporter Importer son blog WordPress AVEC ses images au bon endroit

Posted on 9 janvier 2010 in Wordpress | 16 comments

importer

Importer son blog demande quelques réglages préalables si vous désirez une copie identique

Comment exporter ou importer son blog, en local ou ailleurs, sans devoir chipoter pour récupérer ses images et obtenir les mêmes ID partout ? Il faut préparer son WordPress d’accueil et bien définir son dossier uploads.

La méthode sécurisée et complète est celle qui passe par la base de données. L’autre, que nous allons voir ici est la fonction importer de WordPress. Elle n’est pas toujours fiable, surtout pour les gros fichiers (donc peut être à réserver pour effectuer une copie pour travailler en local ?) mais a le mérite d’être très rapide.
Son défaut: il faut effectuer à la main les réglages de votre nouveau blog à l’identique de celui en ligne ou ancien blog.

Étape 1 : Exporter votre blog

Blog en ligne => tableau de bord => Options => Exporter => Télécharger.
Vous avez maintenant un fichier xml sur votre bureau qui contient tous vos articles, commentaires, et URL des images, tags, catégories, utilisateurs. Avant cette sauvegarde, vous pourriez aussi vous débarrasser des informations inutiles. Videz la corbeille des vieux articles et surtout optimisez votre base de données (soit via WP-Manager soit via votre console phpmyadmin ou Mysql chez votre hébergeur).

Étape 2 : Effectuez les réglages de votre nouveau WordPress à l’identique de l’ancien

(ou de votre blog en ligne s’il s’agit d’une copie pour travail en local)
Blog en ligne => tableau de bord => Réglages => tous les onglets.

Étape 3 : Supprimez la page et article livré par défaut dans votre nouveau wordpress

Blog en ligne => tableau de bord => Articles / Pages.
Important, afin de libérer les ID de ces deux pages qui sont probablement utilisés dans votre blog. Si vous avez déjà tenté l’importation et que vos ID (chiffre URL de vos pages, articles et catégories) n’étaient pas synchronisés, c’est faute d’avoir procédé à ce vidage préliminaire. Solution : videz tout et recommencez.

Étape 4 : Téléchargez votre blog sur votre disque dur

Téléchargez, via ftp, tout dossier pertinent sur votre disque dur. Soit tout le répertoire wp-content et tout autre dossier personnel ajouté (images et uploads si vous l’avez mis ailleurs que dans wp-content).

Étape 5: Définir l’emplacement du dossier uploads

Si vous n’avez rien touché à la case « divers » de vos réglages, les images insérées dans vos articles sont par défaut dans le dossier wp-content/uploads et l’importation de vos articles ne posera aucun problème.
Dans le cas contraire, vos images importées n’iront pas au bon endroit et vous ne verrez rien s’afficher. Or je suppose que vous avez envie de pouvoir également exporter puis importer vos images sans devoir changer les URL à la main… aussi il faut définir le lieu et le nom de celui-ci. Donc si par souci d’optimisation de votre blog ou pour augmenter sa sécurité, vous avez choisi un autre nom et un autre emplacement pour le répertoire uploads, il faut le notifier à WordPress dans votre fichier wp-config.php avec un define (mes images sont dans un sous-domaine, ce qui diminue le temps de chargement de la page).

Vous aimeriez que tous les uploads, c’est-à-dire tous les fichiers insérés dans les articles et pages, images, vidéos, audio, pdf etc) soient regroupés dans un dossier à la racine de votre site. Par exemple nommé madeco. Genre http://domaine.ltd/madeco (donc en-dehors de wordpress).

Dans wp-config.php, repérez la ligne:

require_once(ABSPATH.'wp-settings.php');

juste au-dessus ajoutez :

/** Definition emplacement du dossier uploads. */
define('UPLOADS', '/madeco');

Si votre dossier uploads est dans votre wp-content et vous avez seulement changé son nom :

/** Definition emplacement du dossier uploads. */
define('UPLOADS', 'wp-content/madeco');

Et dans votre tableau de bord, dans réglages puis dans divers, selon votre choix indiquez :

soit: /madeco
soit: wp-content/madeco

(voir aussi Définir l’emplacement du dossier uploads dans WordPress)

Étape 6: Importer votre blog

Dans votre nouveau Blog => tableau de bord => Options => Importer.
Importer le fichier xml exporté plus haut depuis votre disque dur en prenant soin de cocher la case ‘Télécharger et importer les fichiers joints’ (2e étape de la fonction importer) et choisir ‘rapporter à l’utilisateur’.

Tout est maintenant identique. Vous pouvez travailler, vos articles ont les mêmes ID et vos images sont présentes.

Ressources utiles:

LIRE

5 voies gratuites pour créer votre site web (Tutoriel WordPress)

5 voies gratuites pour créer votre site web (Tutoriel WordPress)

Posted on 19 décembre 2009 in Wordpress | 11 comments

Pour créer un site web ou blog, prenez le temps de réfléchir à ce dont vous avez besoin et aux outils que vous allez utiliser.

Pour créer un site web ou blog, prenez le temps de réfléchir à ce dont vous avez besoin et aux outils que vous allez utiliser.

Que vous ayez besoin d’un blog et  site web professionnel ou personnel, la question du comment le réaliser se pose. Son prix aussi.

Ce petit manuel va dégrossir 5 manières gratuites de faire pour créer votre site web ou blog sous WordPress (cadre spécifique d’une installation du CMS WordPress sur un hébergeur) : emprunter un Thème WordPress, utiliser un Frameworks, créer votre propre Thème).

LIRE

Installer WordPress sur ses pages persos SFR?

Installer WordPress sur ses pages persos SFR?

Posted on 13 décembre 2009 in Wordpress | 8 comments

Les clients de SFR (ou les clients récupérés malgré eux depuis Neuf ou Club Internet) reçoivent avec leur connexion ADSL2 un espace personnel de 1giga (1024MB) avec 3 bases de données gratuites. Ce qui veut dire que vous pouvez avoir plusieurs pages persos différentes dont la gestion est modifiable à souhait (suppression et création) et théoriquement faire pointer plusieurs nom de domaines vers plusieurs URL de cet espace personnel. Alléchant ! Oui, mais. Un gros mais. Vous ne pourrez rien en faire de professionnel ni quelque chose qui réponde aux besoins et standards d’un vrai blog. (Cet article se limite aux pages persos inclues dans l’abonnement ADSL, il ne concerne pas l’offre des blogs SFR sur TypePad).

Avoir les yeux plus gros que le ventre

Avoir les yeux plus gros que le ventre

Les amoureux de WordPress et du blogging  seront tenté d’utiliser cet espace gratuit pour y installer un WordPress. Est ce possible ? Oui. Est ce fiable à long terme ? Je ne sais pas.

LIRE