Internet

Dossier Hébergeurs (5) : Où acheter ses noms de domaine ?

Dossier (article 5) consacré aux hébergements Internet pour bien choisir son hébergeur et adopter dès le départ des solutions préventives pour préserver votre portefeuille et vos sites. Chapitres : Où acheter ses noms de domaine ? Privacy Whois ou protection des données. Quels Registars pour quelle extension ? Addon ou Domaines compagnons. Panneaux d’administration. Comment ajouter un nom de domaine externe chez son hébergeur. Comment transférer son nom de domaine sans coupure.

Cet article fait suite à  Hébergeurs et Noms de domaine: bien choisir et s’en protéger (4)

PARTIE II – OÙ ACHETER SES NOMS DE DOMAINE

Nom de domaine hors pack d’hébergement

terrain a batir

Construisez votre site sur le NDD, pas l'inverse. Laissez-le indépendant.

Le nom de domaine (NDD), c’est votre réelle propriété. Le terrain à bâtir pour votre site. L’hébergement peut varier cent fois, le nom de domaine, lui, reste fixe.

Sommaire du dossier

Partie I – Les plans d’hébergement de sites web et blogs

  1. Introduction – quelques définitions
  2. La politique de sur-utilisation
  3. Le « tout illimité » en mutualisé
  4. Financer son abonnement par la pub
  5. Suspension du service pour défaut de paiement
  6. Les packs mutualisés
  7. Attention aux revendeurs
  8. un seul interlocuteur pour tout
  9. Points à vérifier
  10. Quelle formule choisir?
  11. En cas de litige et prévention

Partie II – Registars et noms de domaine
Partie III – Conclusion et Un hébergeur pour WordPress

CONSEIL : NE JAMAIS ACHETER VOTRE NOM DE DOMAINE CHEZ VOTRE HÉBERGEUR.

(le soulignage en rouge est demandé par Aphrodite, un des commentateurs de ce blog, j’acquiesce car il a raison, c’est très important)

Un nom de domaine est votre propriété. On ne peut d’ailleurs pas modifier le nom du propriétaire sans l’accord de celui-ci et c’est un service payant (une trentaine d’euro). Donc faire attention au moment de l’enregistrement. La société mandatée pour l’enregistrement d’un nom de domaine s’appelle un Registrar. La plupart des hébergeurs sont aussi des Registrars, mais pas toujours. L’hébergement de votre site web est donc une opération totalement indépendante de l’enregistrement de votre nom de domaine. Mais pour des raisons commerciales, les hébergeurs vous proposent de vous enregistrer au passage. Ce n’est pas obligatoire et plutôt déconseillé.

Je sais, c’est facile et alléchant, mais ne profitez pas d’un pack tout compris, hébergement + nom de domaine. Si le pack vous en offre un, ajoutez-le plus tard. Utilisez-le par exemple pour réserver une autre extension de votre NDD (nom de domaine). Exemple : monsite.com est votre domaine principal, prenez dans votre pack un monsite.net. Une adresse que vous n’utilisez pas, mais qui protège votre nom pour une autre extension.

Car il faut tenir compte d’un éventuel litige avec votre hébergeur ou d’un déménagement vers un autre hébergeur. Certains n’hésitant pas à totalement bloquer votre site et sans avertissement. Parfois c’est pour un petit défaut de paiement pour l’un de vos services qui se répercute sur l’ensemble de vos services. Ou pire, votre site est populaire, il consomme donc beaucoup. Sur un hébergement mutualisé ça revient trop « cher » à l’hébergeur. Aussi il va tenter de vous obliger à prendre un plan supérieur, parfois tellement supérieur que c’en est risible. Et quand vous ne pourrez plus avoir accès à votre interface pour régler la situation ou sauvegarder votre base de données pour aller migrer ailleurs, il sera trop tard. Donc… soyez prévoyants. Ou soyez absolument certain de ce que vous faites avec votre site. Autrement dit, pour la majorité d’entre vous ce ne sera pas possible.

Tenir compte aussi, simplement, de votre besoin ou envie de changer d’hébergeur. Si votre nom de domaine est compris dans le pack, vous serez obligé d’effectuer un transfert. Ce peut être long et pas facile pour un néophyte. Pas seulement pour un néophyte. Quand je dois effectuer un transfert pour un client, je dois toujours relancer la procédure, vérifier, causer avec un technicien, ça ne se passe jamais simplement. Alors que si votre nom est réservé ailleurs, il suffira, en tous temps, d’indiquer l’adresse de votre hébergeur à celui-ci. Dans le jargon technique, on parle de renseigner les DNS de l’hébergeur. Et ceci n’est pas compliqué, bien moins que se coltiner un transfert.

Par ailleurs, quand vous réservez un nom de domaine chez votre hébergeur, en fait vous leur confiez la gestion technique (sans qu’il y a ait gestion pour autant) et parfois plus. Chez certains, il est impossible de migrer son nom sans payer lourdement ou sans vous mettre de gros battons dans les roues.

PRIVACY WHOIS

Le Whois, c’est ce qui permet d’afficher tout ce qui concerne votre nom de domaine sur Internet. C’est public. Faites le test pour connaître les détails de ce qui vous concerne.

Votre nom, prénom, adresse, téléphone, email, hébergeur, date création du site, sont ainsi livrés en pâture au monde entier. Obligatoire pour une société, il convient de préserver les données d’un particulier. On appelle ça un privacy whois. Tous les hébergeurs n’offrent pas cette option ou vous la font payer, et dans ce cas aussi cher que le prix du NDD. Je sais qu’il y a des recommandations de l’Internic qui disent que normalement c’est théoriquement interdit. Mais concrètement, c’est plus que possible. A vous de voir.

Où ACHETER ET POUR QUELLE EXTENSION

En France, voire en Europe, il y a peu de choix pour obtenir le service de la confidentialité. Je n’ai trouvé que OVH et Amen pour le whois privé et c’est gratuit. Je ne fais pas grand cas de Amen, donc pour moi il n’en reste plus qu’un…. Pour les domaines en .fr, c’est toujours privé car c’est l’Afnic qui gère cette extension et en a décidé ainsi. Ailleurs, il y en a d’autres. Voir plus bas.

Il faut aussi tenir compte de l’ensemble des services. L’achat d’un nom de domaine doit vous permettre un total contrôle : gestion des DNS, changements des contacts, emails.

Pour réserver un nom de domaine européen francophone (fr, be, eu,…), choisissez un Registrar européen. Je vous suggère OVH si le whois privacy est important pour vous. Si pas important, Bookmyname est le moins cher. Bien entendu vous pouvez aussi y réserver les noms génériques (com, net, org, etc).

OVH propose avec votre nom de domaine un pack de 2 giga qui ne sert à rien pour un site dynamique mais peut héberger un site web statique sans souci. Genre un petit site vitrine en html. Et aussi la possibilité de recevoir des fax. Commercialement et techniquement je n’ai pas vu mieux en France. Autrement dit, pour 8 euro par an, vous n’avez pas besoin d’hébergement pour un site statique.

QUELQUES REGISTRARS POUR VOS NOMS DE DOMAINE

Prix basé sur les extensions génériques (com, net, org…), hors promos temporaires et TTC. Pour les extensions européennes, pas trop le choix si on veut éviter un prix exorbitant.

Avec whois privé:

MYHOSTING 6,32 € (américain) 11,17 FR

OVH 7,16 € à 8,36 € (français) +2G espace hébergement pour site statique

NETFIRMS 9 € (canadien)

FASTVISION 9,32 € (britannique)

NEXX 10,43 € (canadien)

AMEN 14,35 € (français) +2G espace hébergement pour site statique

Sans whois privé

BOOKMYNAME 7,16 €

PHPNUX 8,36 €

1&1 8,36 €

WESTHOST 9 € ou 6,83 €/an si vous payez dix ans d’un coup.

Ou 7,46 € si achat de 10 NDD et extension de la durée déjà achetée ailleurs.

Godaddy : Intéressant si vous achetez plus de 5 NDD dans les extensions génériques. A ce moment-là vous profitez du Whois privacy. Mais aussi de tarifs dégressifs.

Les hébergeurs américains : A considérer pour toutes vos extensions génériques : .com, .net, .org, .biz,.info et surtout si vous avez beaucoup de noms de domaine. Ils pratiquent des tarifs dégressifs.

Les hébergeurs européens : Beaucoup moins cher pour les extensions européennes.

ADDON DOMAINE

Qu’est-ce que c’est ? La liberté et la simplicité. Il s’agit de domaines compagnons. Il permet le multidomaines sur un même hébergement. A ne pas confondre avec le multisites, comme chez OVH, qui est une façon différente techniquement d’avoir plusieurs sites sur le même hébergement. Préférez toujours un hébergement qui offre le multidomaines et le Addon. Il vous permettra d’installer plusieurs sites web sur le même pack avec facilité et rapidité.

Puisque vous avez acheté votre nom de domaine ailleurs (au pluriel aussi), vous pouvez donc le faire pointer vers votre hébergement. Certains hébergeurs n’ont pas réellement de gestion en Addon mais permettent de faire la même chose. C’est techniquement (et commercialement) beaucoup moins souple mais possible. C’est ce qui est renseigné dans votre pack sous la forme « nombre de domaines ». Soyez vigilants sur ce point si vous comptez ajoutez plusieurs sites à votre hébergement. Les hébergeurs qui proposent le Addon ont une console un peu comme sur les serveurs dédiés, de type cPanel, WebMin ou Plesk, qui permettent d’ajouter en quelques clics vos NDD et donc d’installer ou transférer vos autres sites.

PANNEAU D’ADMINISTRATION POUR LES NDD

Sauf pour Bookmyname qui ne fait que ça, en général le panneau est celui d’un hébergeur… sans hébergement.

PANNEAU D’ADMINISTRATION DES HÉBERGEURS

Attention, ne confondez pas l’interface de votre compte chez votre hébergeur et la console d’administration technique. Bon, parfois il n’y a pas de distinction et c’est bien ennuyeux. Dans le genre, je déteste l’interface chez phpNux et OVH. Elle sont peu intuitives, il faut cliquer à mille endroits pour trouver son chemin. Et une fois trouvé, ça reste compliqué. Je ne parle même pas de Amen (une pure catastrophe, je dirais pire si je ne devais me soucier d’un procès pour diffamation). Celle de 1&1 est non conforme mais convient bien aux néophytes qui la trouvent facile. Celle de Infomaniak est précise et originale. Celles de tous les hébergeurs américains et canadiens fonctionnent en mode cPanel, ce que j’apprécie énormément pour la clarté et la gestion complète sur tous les plans. Mais les néophytes n’aiment pas ça car c’est plus « technique ». L’interface client est en anglais, mais le cPanel peut être en français. C’est le cas de Maven, sauf que chez eux elle n’est pas complète, on a pas accès à toutes les options pour faire du développement, ce dont les utilisateurs lambdas se fichent royalement. Mais tout ça, si c’est seulement pour gérer un nom de domaine, passez outre mes remarques car tout ce que nous avons à gérer ce sont les DNS.

COMMENT AJOUTER UN NOM DE DOMAINE EXTERNE CHEZ SON HÉBERGEUR

1) Acheter (enregistrer) un nom de domaine chez un Registrar (ou un hébergeur).

2) Attendre le mail de confirmation pour se connecter.

3) DNS (système noms de domaine) : Retrouvez le mail de votre pack d’hébergement (pas celui du domaine donc) pour avoir les données techniques. Si vous ne l’avez pas encore fait, notez tout sur une grande feuille. Cherchez là-dedans les deux lignes qui renseignent vos DNS. Si vous l’avez égaré, connectez-vous chez votre hébergeur et cliquez sur la gestion des noms de domaine puis cliquez sur DNS. C’est l’adresse physique du serveur de votre site. Il faut dire à votre nom de domaine où il se trouve.

4) Connectez-vous (dans un autre onglet de votre navigateur) chez le Registrar ou l’hébergeur chez qui vous venez d’acheter votre NDD. Trouvez la partie DNS. Il y a deux lignes, un serveur primaire, un serveur secondaire. Insérez les deux lignes au bon endroit (le DNS primaire pour le serveur primaire, le DNS secondaire pour le serveur secondaire). Dit comme ça vous êtes effrayés, mais c’est vraiment tout ce qu’il y a à entrer. Maintenant votre Registar sait où se trouve physiquement votre ou vos sites web.

5) Chez votre hébergeur (où se trouve votre hébergement), on va ajouter un site web, votre nom de domaine. Cliquez sur Addon Domaine ou Domaine compagnon. Entrez uniquement le nom de domaine, sans le http ni www. Par exemple lashon.fr est mon nom de domaine. En principe le reste est automatique… Il faudra choisir un mot de passe, qui correspond à l’accès FTP. Le site web est visible dans un sous-dossier du même nom dans public_html. Notez que votre site web principal se trouve toujours directement dans public_html, ce n’est pas possible ou souhaitable de changer ça. Tandis qu’un site ajouté est dans un dossier.

Exemple : j’achète un hébergement avec un nom de domaine gratuit, lashon.net. Il se trouve dans public_html. Je m’en fiche complètement, je ne l’utilise pas pour le moment. Mon blog est lashon.fr. Je clique sur Addon, j’entre lashon.fr qui se retrouvera dans le dossier public_html/lashon.fr. Ne mettez rien dans www si vous voyez que vous avez aussi un public_html. Le dossier www ne convient que pour les panneaux qui n’ont pas de Addon, comme chez OVH et 1&1. Je peux ensuite faire pointer mon nom de domaine gratuit vers le dossier lashon.fr, voire vers un autre … hébergeur.
6) Attendre quelques minutes à 24 heures selon l’hébergeur, pour la propagation des DNS. (Deux minutes à quelques heures chez Westhost, et de 4 h à 24h ailleurs…)

Chaque site web et nom de domaine possède ses propres données techniques : FTP, mot de passe, base de données etc. Tout est plus clair.

Bon, on peut donc ajouter autant de sites web que l’on veut, pour autant que vous ayez la place qu’il faut et que la somme de tous vos sites web n’excède pas en consommation de charge ce que votre hébergeur permet. Mais ce qu’il y a de bien avec un Cpannel est qu’il y a un endroit pour le vérifier. Bref, vive les hébergeurs qui vous offrent un Cpannel et le Addon (la plupart des hébergeurs américains et canadiens). Si vous en connaissez d’autres parmi les européens, témoignez, merci. Je parle du mutualisé bien sûr, sinon ça va de soi.

Et ailleurs ? S’il n’y pas de Addon ?

La procédure ressemble mais n’est pas automatique. Mettons, pour exemple que votre hébergeur soit 1&1 et vous avez un pack qui inclut votre nom de domaine. Vous souhaitez migrer votre nom de domaine chez OVH en laissant votre site chez 1&1. Ou bien vous voulez ajouter un nom de domaine à votre pack chez 1&1. Donc vous achetez le nom chez OVH. Chez votre hébergeur 1&1, si vous cliquez sur votre nom de domaine, à la partie DNS vous voyez ceci :

Serveur DNS Primaire : ns61.1and1.fr (et IP 195.20.224.158)

Serveur DNS Secondaire : ns62.1and1.fr (et IP : 212.227.123.79)

Il faut donc simplement récolter les DNS renseignés chez OVH où se trouve désormais votre nom de domaine. Soit quelque chose du genre : dns10.ovh.net et ns10.ovh.net.

Vous retournez chez 1&1, à gestion de domaine. Si vous n’avez pas encore ajouté le nom, il faut d’abord le faire en refusant évidemment le transfert. Une fois qu’il apparait dans la console, vous cliquez sur modifier les DNS. Dans le serveur primaire vous indiquez le dns du serveur primaire chez OVH, et dans le serveur secondaire le serveur secondaire… C’est tout, absolument tout.

QUE FAIRE SI JE POSSÈDE UN NOM DE DOMAINE AU MÊME ENDROIT QUE MON HÉBERGEUR

Trouvez un Registrar qui vous convienne et faites un transfert vers celui-ci. Ensuite faites comme ci-dessus, renseignez là-bas les DNS de votre hébergeur. Pour tout transfert de domaine, vous aurez besoin du code d’autorisation. Il commence par le nom de votre hébergeur suivi d’une série de chiffres. Selon la compagnie de votre hébergement, ce code est renseigné directement dans les coordonnées de votre nom de domaine à la section DNS, ou il faudra le demander par mail. Notez qu’au moment de l’achat vous pouvez directement entrer les DNS de votre hébergeur, ce qui vous permet d’éviter une coupure d’accès à votre site. Mais attention, la procédure est ultra simple ssi vous respectez un certain ordre comme suit.

Pour un transfert de nom de domaine sans migrer votre site web :

Trouvez le code d’autorisation du NDD. Achetez le NDD chez un autre Registrar. Laissez-le d’abord le créer dans son interface, attendez le mail de confirmation d’achat avec les données techniques. Ensuite seulement, connectez-vous (une demi-heure après max), cliquez sur la gestion des DNS et renseignez ceux de votre hébergeur. Ainsi, vous vous fichez du temps que ça prend, les DNS sont d’ores et déjà paramétrés vers votre hébergeur actuel et il n’y a pas de coupure.

EN RÉSUME

Achetez votre ou vos noms de domaine ailleurs que dans votre pack d’hébergement.

Ajoutez vos domaines chez votre hébergeur.

Garez le nom gratuit, ou utilisez-le comme espace test, ou faites le pointer vers votre site principal.

Si c’est trop tard, transférez votre nom de domaine principal ailleurs.

Si vous possédez beaucoup de domaines à faire migrer genre plusieurs dizaines voire une centaine, profitez des formules dégressives comme chez Westhost ou Godaddy (par exemple).

Ais-je oublié quelque chose ?

A suivre, la conclusion pour un hébergeur idéal avec WordPress.Si vous voulez participer à cet article j’en serai ravie. Écrivez moi vite.

commentaires

  • Je suis étonné de ne pas avoir trouvé la société … [modéré par Lashon] dans votre liste. Personnellement, j’ai déposé mes noms de domaine cher eux. Cela fait trois ans maintenant. Un bureau d’enregistrement basé à Angers.
    La qualité de leur service technique est d’une efficacité redoutable que ce soit pour les noms de domaine ou leur service d’hébergement.

    • Bonjour,
      Pourquoi devrais-je indiquer les services d’une agence concurrente sur mon blog ? Il y en a des milliers. Je n’ai pas vocation à livrer un répertoire professionnel. Je parle des hébergeurs et non des agences qui proposent en sus de faire de l’hébergement. J’ai modéré votre commentaire car je ne souhaite pas faire de la publicité pour des agences ‘hébergeurs’ qui pratiquent des prix prohibitifs et qui entrent totalement dans la catégorie de ce que j’ai expliqué dans le 2e article.

    • Pour moi, Gandi est trop cher pour ce qu’il offre: Bien moins qu’OVH au double du prix (14 euro). Puis j’ai trop souvent lu des témoignages de mécontents. Comme ils offrent un blog gratuit avec le nom de domaine, tout le monde se précipite. Mais quand les gens désirent faire évoluer leur blog ils sont coincés. Il n’y a aucune exportation de ce blog. En ce qui concerne les noms de domaine, je n’ai pas livré tous les Registrars, seulement parmi les moins cher et fiables.

      • Effectivement, Gandi est un peu plus cher qu’OVH mais surtout on a un service de qualité et des réponses dans les 24h. Tandis qu’OVH, on est souvent livré à soi-même avec des réponses qui nous tombe du ciel quand ça leur chante.

        Gandi, je n’ai jamais eu de problème avec eux et pourtant cela fait des années que je bosse avec eux. Egalement, on a droit aux tarifs dégressifs.

        Tiens, d’ailleurs, OVH fournissait aussi des tarifs dégressifs. Du jour au lendemain, cette option a disparu sans être prévenu de quoique ce soit. Comme quoi, suivant les expériences, on a des avis bien divergents.

      • Ah oui, concernant le côté service en plus de Gandi qui justifie son prix. La gestion des DNS qui est simplifiée, la possibilité d’avoir de vrais mails (cinq pour Gandi alors qu’OVH n’en propose qu’un seul et imposé).

        Donc oui, OVH pour une personne qui possède un ou deux noms de domaine, ça peut passer. A partir du moment où on possède une tribu, OVH n’est plus si rentable que ça, bien au contraire.

      • Ah, j’oubliais le point principal qui fait que Gandi est pas cher : possibilité d’avoir un certificat SSL gratuitement avec son nom de domaine. Une option qui coûte entre 75 et 100€ l’année.

        Il n’y a pas d’offres intéressantes pour tout le monde, tout dépend de l’utilité, des choix, des envies de chacun. Et OVH est loin d’être un bon élève ces derniers temps.

        • Il n’y a pas d’offres intéressantes pour tout le monde, tout dépend de l’utilité, des choix, des envies de chacun
          Bonjour Xyo,
          Oui, ce que tu dis me semble très pertinent. D’où la difficulté de choisir un bon hébergeur puisque ça dépend des besoins que l’on a et du niveau que l’on a aussi.

          • Je confirme que pour les noms de domaine Gandi.net est vraiment canon. J’adore tout chez eux.

            Pour l’hébergement c’est trop pro / cher pour un usage particulier mais ça à l’air pas mal.

            Ce que je ne comprends pas dans ton discours c’est que tu dis qu’il ne faut pas prendre le nom de domaine chez l’hébergeur, ce avec quoi je suis à 100% d’accord mais concernant Gandi tu ne les conseille pas à cause de leur blog gratuit. Je ne te suis pas, on ne peut pas éliminer Gandi comme registrar juste parce qu’ils proposent un blog gratuit (qui est je le reconnais certainement pas leur meilleure offre technologique).

    • DomCost est plus cher: 14 euro. Soit le double des prix que j’ai annoncés. Vous pouvez bien tous venir proposer votre Registrar, ce n’est pas vraiment la peine ni productif d’en proposer un qui coute le double. J’ai fait correctement mes devoirs : il n’y a que quelques Registrars à afficher des prix avoisinants les 7 ou 8 euro. Oui car il faut tenir compte des prix toujours affichés hors taxe (HT). Une fois la taxe ajoutée, on est plus dans la même gamme. Laissez plutôt un commentaire si vous avez un exemple qui m’a échappé à ce prix-là. Sans quoi, venir grossir la liste des Registrars existants sans tenir compte des prix va être long… il en existe des centaines.

      • OVH = Offre valable jusqu’au 31 Janvier 2011
        Perso, chez eux je n’ai jamais payé ce prix là en dehors de promos ponctuelles.
        Si tu acceptes les commentaires, acceptes aussi la diversité d’opinion sans être cassant. Cela rendra la lecture de ton blog, qui est fort bien fait , encore plus agréable.

        • J’accepte la diversité d’opinions mais là il ne s’agit pas d’une « opinion » mais d’un fait objectif tangible : un prix. Chez OVh hors promo le nom de domaine est à 8,36 euro TTC. Ce n’est pas une opinion et pas moi qui fixe les prix sur le marché.
          Bien cordialement.

          • Puisque l’on parle de fait intangible. Dixit OVH : « toutes les promos t’obligent de « renouveller » chez Ovh au moins 1 fois ». Pour moi c’est pas un prix réellement transparent et net. Ce que tu ne paye pas à l’enregistrement, tu le paye l’année suivante… Je ne dénigre pas OVH qui est incroyable. Mais il faut aller au delà de ce qui est affiché sur la partie « commerciale » des sites.
            Cdt

          • Nous sommes apparemment nombreux à constater qu’un prix bas n’est pas le seul critère permettant de choisir un registrar.
            Certains prestataires proposent certes des NDD à 1.99 € (qu’ils achètent à perte) mais sans aucun autres services ou alors il s’agit d’option …payantes.
            De plus, je suis d’accord avec Jonathan :  » toutes les promos t’obligent de « renouveller » chez Ovh au moins 1 fois » et lors du renouvellement, la tarification n’a plus rien à voir avec le prix qui était proposé lors du dépôt.
            Pour moi, un prix d’appel à vocation purement commercial n’est pas un « fait objectif tangible ».

            PS : je suis client du registrar que j’évoquais plus haut. il ne s’agit pas de ma société.

          • Excusez-moi mais il semble que vous me faites un curieux procès d’intention, Jonathan et vous. De un, un nom de domaine a nécessairement vocation à être renouvelé. J’ai des domaines enregistrés chez OVH et le renouvellement n’excède pas 8,36 euro. Donc je ne vois pas là d’arnaque. D’ailleurs tous les Régistrars font de même : après la promo c’est au tarif plein.
            Ensuite, je n’ai pas parlé, me semble-t-il, de Registrars bidons low cost inconnus et obscurs. J’ai justement présentés des sociétés fiables, pratiquant des coûts abordables (car oui, ne vous en déplaise, c’est important pour pas mal de mes clients et blogueurs qui me demandent conseil) et qui offrent de bons services. Et je me fiche complètement des choix de chacun, vous faites comme vous l’entendez. Je n’ai pas d’action chez OVH ni ailleurs. J’ai simplement partagé mes propres recherches avec les critères suivants : pas trop cher, fiables, sérieux, permettant un total contrôle sur les DNS. C’est tout. Si ce partage est blâmable, autant arrêter de bloguer et partager mes recherches et réflexions. Je n’oblige personne.

    • En effet, après avoir lu les commentaires et les réponses, je m’abstiendrai de dire tous les problèmes que j’ai rencontré chez ovh avant de partir me faire héberger en Suisse (sans dire de nom parce que je n’aime pas me faire censurer) tout en gardant mon nom de domaine enregistré chez Gandi…

      • Et pourquoi s’abstenir ? Je ne me gêne pas pour crier sur tous les toits quand un hébergeur déconne. Et je n’apprécie pas du tout OVH en ce qui concerne l’hébergement. Confer le 2e article de ce dossier. Je ne censure personne. J’ai seulement enlevé un mot, le nom d’une société qui n’a rien à voir avec le sujet ici et qui fait de la publicité partout. Je n’aime pas que les blogs servent d’étrier aux grosses agences. C’est tout. Pour le reste je ne censure rien.

  • Bonsoir,

    Juste une correction. Contrairement à ce que vous écrivez, chez 1and1 les .fr profitent bien de l’aspect privé. C’est bien le nom du registrar qui apparait dans les whois, et pas celui du propriétaire.

    Exemple de whois sur un de mes ndd chez eux :
    nic-hdl: ANO00-FRNIC
    type: PERSON
    contact: Ano Nymous
    remarks: ————– WARNING ————–
    remarks: While the registrar knows him/her,
    remarks: this person chose to restrict access
    remarks: to his/her personal data. So PLEASE,
    remarks: don’t send emails to Ano Nymous. This
    remarks: address is bogus and there is no hope
    remarks: of a reply.

  • Le débat est explosif. 🙂

    L’auteur de l’article a raison. Si chacun essaye de promouvoir sa solution (voire celle qu’il commercialise), la discussion ne peut avancer.

    En résumé, et pour les avoir testés (j’ai du être propriétaire d’une trentaine de noms de domaine), il y a trois acteurs sérieux sur le marché français….
    – Gandi, interface agréable et simple, service technique patient, certificat Ssl gratuit (mais dont on ne voit pas spontanément l’utilité – il existe d’autres solutions), mais cher.
    – Ovh, dont je n’ai jamais remarqué la fluctuation des prix lors d’un renouvellement), bon marché.
    – BookMyName, filiale de l’opérateur Free, le moins cher (qui ne protège pas les données personnelles, à juste titre), avec une interface austère qui peut dérouter mais complète.

    BookMyName permet aussi d’avoir une vingtaine de boîte aux lettres, pour un espace disque de 500 Mo.

    Cet acteur a ma préférence.

    Après, il ne faut pas regarder que le coût de la première année. Il faut aussi regarder le prix du renouvellement (ainsi, j’ai acquis récemment plusieurs noms de domaine en .eu au prix d’un euro chez BookMyName en sachant que je paierai plus cher les années suivantes, si je les conserve), du transfert, de la restauration…

    D’expérience, il peut être avantageux de payer un transfert chez Gandi pour gérer son nom de domaine chez BookMyName.

    Après, on demande à un Registrar la sécurité de la transaction par carte bancaire et d’avoir la main sur les Dns. On préfér aussi éviter les revendeurs, forcément plus chers et de moindre qualité,. Enfin, un bureau d’enregistrement doit avoir son siège social en France pour éviter les difficultés juridiques.

    Nous pourrions parler ici des avantages et des inconvénients des extensions en .com, .eu, .fr…

    (Je tape en texte brut, pour éviter le problème d’encodage. La modératrice me comprendra.)

    • Salut Vincent
      Merci de revenir dans le coin.
      Je n’ai pas non plus remarqué de fluctuations des prix chez OVH, c’est pourquoi j’ai été ferme dans mes interventions plus haut. Il y a suffisamment de griefs à reprocher à toutes ces sociétés pour qu’on évite d’en inventer. Le prix du renouvellement est toujours plus cher que lapromo de départ, ce n’est pas une fluctuation, c’est précisé partout chez tous les hébergeurs et registrars. Pour moi OVH est bien pratique. Mais Bookmyname aussi, je dispose également de noms chez eux, en fait j’en ai un peu partout :). Gandi est trop prohibitif. Dix noms de domaines au bout de dix ans ça fait 1400 euro au lieu de 716 euro. 700 euro de différence est une somme considérable. Alors si on en a qu’un, évidemment, c’est pas grave. Mais pour une dizaine voire plus c’est un gouffre financier pour une société ou un particulier. Et tout ça juste pour des noms de domaine.
      Et c’est vrai, j’ai complètement omis de parler des avantages et inconvénients des différentes extensions. Bah, le chapitre hébergeurs va être encore long, j’ai un tas de choses à raconter (médire) sur certains hébergeurs, donc il y aura une suite. 🙂
      (et j’applaudis le texte brut, sans quoi je me tapais les changements à la main pour ton problème d’encodage)

  • Il y a un autre critère à prendre en compte : la rapidité. Quand j’achète un domaine, je veux pouvoir installer le site MAINTENANT. Habitant au Maroc en plus ce critère est fondamental (rapidité de déclenchement et de propagation). Je gère plus d’une centaine de domaines. Ce n’est pas énorme mais pour moi c’est fondamental.

    J’utilise bookmyname : activation immédiate ! j’achète et hop je peux lancer mon install.
    En revanche je tiens a signaler que le support chez bookmyname est une notion abstraite et ils sont particulièrement désagréables dès lors que l’on a un souci technique « complexe » ce qui peut arriver.

    J’utilise aussi mydomains, un américain, très rapide également, très bon prix (10 usd en moyenne) mais dont l’interface de gestion est ésotérique et les services autres que le domaine lui même tous payants.

    Quoi qu’il en soit, mon amie, tu n’as pas crié assez fort : le « achetez votre domaine indépendamment de votre hébergeur » est a marquer en rouge, police 150, clignotant, pop up et girophare et vibration de l’écran. c’est LE truc qui bloque, d’autant que les « agences » (dont la sinistre Ekinoxe actuellement en liquidation) font souvent en sorte de bloquer les domaines par une astuce pas légale : enregistrer le domaine avec un mail A EUX (donc aucune possibilité de le bouger) ou pire, avec LEUR nom en tant que propriétaire !

    Cas vécu, et j’ai du intervenir auprès de leur hébergeur (OVH lool) pour changer l’intitulé du mail avec toute une procédure avec l’afnic pour un client !

    • Oui, d’accord, je vais le souligner en rouge 🙂
      Pour Bookmyname je confirme que c’est immédiat. Chez Westhost aussi et chez MyHosting. ce sont les seuls dans la liste que j’ai donnée dont l’activation est immédiate et le nom utilisable tout de suite.
      Pour les « cas vécus », je veux bien publier votre rubrique de chroniques. Avis à la population : envoyez moi votre texte et je fourgue tous vos cas vécus dans un article. D’ailleurs je vais initier la série au sujet d’Amen qui est le pire de tous les hébergeurs que j’ai pu me coltiner au travers des mes services envers mes clients.

  • Article très interessant, et très pédagogique.
    On comprend bien l’intérêt de ne pas souscrire aux packs hébergement avec nom de domaine gratuit, mais la recommandation est « NE JAMAIS ACHETER VOTRE NOM DE DOMAINE CHEZ VOTRE HÉBERGEUR » cela signifie t’il que si on achète son domaine (par exemple chez ovh) il est déconseillé ensuite de choisir ce dernier comme hébergeur pour son site web ?
    ou bien est il seulement déconseillé de souscrire l’offre tout en un ?

  • je vous laisse un petit message pour signaler des erreurs dans ce que vous dites.. OVh ne propose pas de whois privé totale ..mais cache juste l’adresse tel …reste de visible le nom et prénom…pareil que jai bookmyname, gandi..
    amen propose ce service de whois totale ( nom et prénom caché).. il y a en France aussi LWS qui le propose ( moins cher que chez amen ..
    au USA cest souvent inclus ou a moindre prix.. le conseil cest pour les nomsde domaine preféré acheté au USA ..9 dollars environ( 6euros) compris le whois anonyme totale..mais coter service cela na rien a avoir avec laFRance !..chat 24 h sur 24 ! possiblité et capacité de transferer des domaines la veille..money back garanti en cas de pb..total dns ..etc..en France impossible d’avoir une réponse de suite ..reponse a coter de la plaque souvent..mauvaise fois courante ..blocage etc …

    • Bonjour,
      Merci pour votre message. Mais je maintiens : OVH propose bien le Whois privé. Seulement ce n’est pas activé par défaut. Il faut cliquer sur l’onglet concerné dans son Manager.

  • je rajoute il y a aussi 1et1 qui propose je crois le whois anonyme totale ..a éviter 1et1 sté de marketing qui posera des pb ( en plus il y a longtemps javaiscommandé un nom de domaine un vendredi a 14h.. tout etait ok.. mail de confirmation..et la surprise que jai eu le soir par hasard je regarde le whois et je vois que mon nom de domaine a été reseervé par un autre registrar ! jai contacté 1et1 qui me dit juste qu’ils ont été plus rapide qu’eux??sympa ..
    je déconseille 1et1 .( de même LWS aussi jirai pas pas tester mai mauvais retour ..
    priviligé les registrar USA ya pas photo cest bien mieux
    coter herbergeur aussi ! lechat tout le temps, pb reglé rapidement si ya..intall en 1 clic, illimité etc
    en france rien de tout cela

    • A l’inverse, 1and1 ne propose pas le whois privé, du tout. C’est indiqué en toutes lettres chez eux. Ne pas confondre le fait que toutes les extensions en .fr sont par défaut privées, étant gérées par l’Afnic.
      L’hébergeur n’est pas en cause dans la rapidité de commande votre nom de domaine. C’est le principe du premier arrivé premier servi. Donc premier à payer premier qui possède tel nom de domaine.

  • Article super intressant et complet de surcroît ! Une mine d’or d’informations bien utiles pour faire le trie dans la jungle des hébergeurs. J’ai lu pratiquement tout l’article, mais il me semble n’avoir rien vu à propos de PlanetHoster qui semble avoir bien la côte pourtant. Personnellement mon coeur balance entre celui-ci, 1and1 (une bonne experience avec) et O2Switch (que l’on ma conseillé), tous en mutualisé pour héberger plusieurs sites légers (pas de CMS).

    Merci pour toutes ces infos.

    NB : juste pour info, impossible de poster avec IE 9

  • Même remarque que beaucoup de commentateurs, tu as oublié gandi (certes un peu plus cher que les autres mais dont le service est irréprochable )

    A noter qu’ils offre 5 adresses mail + une extension si tu as besoin de plus d’espace et de boites mails supplémentaires. Autant, leur blog, je m’en contrefiche mais le mail, c’est un service critique qui nécessite de la ressource de qualité.

    • Je n’ai pas oublié, mais on peut en parler. Le but n’était pas de citer tous les Registrars et tous les hébergeurs. Le but était aussi de faire un tri entre qualité/prix. Là pour le coup, pour les noms de domaine, Gandi est 2 fois plus cher qu’OVH sans rien apporter de plus qui justifie le surcout. Au contraire.

  • Bonsoir,

    Ce que je trouve flippant, c’est que les 2/3 des commentaires, ce sont les agences elles-mêmes qui les déposent, chacun défendant son bifteck …
    « 0 » crédulité, je suis pas plus avançé pour faire mon choix de l’hébergement d’un wordpress, je vais donc lire les autres tutos et à la fin j’irais chercher des réponses et avis désintéressés sur des forums de blogs.

    Merci Lashon pour tes avis

    • Bonsoir
      C’est une affirmation quelque peu exagérée et fort péremptoire. Seul un hébergeur a réagi en commentaire sur ce blog. Il y a 6 articles consacrés aux hébergeurs à ce jour, je n’ai rien lu de tel. On est donc fort loin des soi-disant 2/3 des commentaires.

  • salut lashon!
    ata medaber ivrit?
    merci beacoup pour tes articles j’essaie de mettre en place un reseau wordpress multisite, alors je prends le temps de me renseigner avant de prendre mon hebergeur.
    Tes indications me sont tres utiles. J’ai l’impression qu’il n’y a pas de reponse évidente et surtout que les expériences auprès des memes hebergeurs sont differentes pour chacun… c’est un peu deroutant.

    Une petite question si les membres d’un reseaux buddypress restent connectés plusieurs heures sur le reseau mais sans etres rellement actifs, cela joue-t-il quand meme sur mon hebergement?

    Encore merci

    Reuven

    • Ken, Reuven 🙂
      Pour ta question, je crois que c’est surtout les actions réalisées sur un site. Le fait de surfer est en fait télécharger des données. Si quelqu’un laisse son pc ouvert sur sa page sans bouger, rien ne se passe et les données sont déjà chargées. Aucun impact ni variable en somme. Il me semble en tous cas, je ne voudrais pas être catégorique sur ce point.
      Si tu veux mettre du multisites ET Buddypress, alors il te faut un hébergement solide. Mon hébergeur américain, Westhost, en plan Business au minimum. Ou si tu tiens au français, va chez O2switch, ou prend directement un petit dédié (si tu prévois soit quelque chose de lourd, soit des milliers de visiteurs/jour, ou si tu veux de la puissance), genre une Dédibox chez Online, ou un Kimsuffi chez OVH.

  • Très intéressant dossier, j’hésite à passer en hébergement payant quand je vois la complexité de la chose et de plus, si je le fais, les pubs ne permettront plus d’acheter des blagues de tabac à rouler pour mettre à jour mon site.

    En plus, voir tous les problèmes que l’on a avec les hébergements payants ne donne pas du tout envie de passer à la casserole pour un service défaillant.

    En ce moment, je suis en gratuit chez 000webhost.com, mais ils peuvent cloturer le site quand ils le veulent et il n’y a pas de SMTP disponible donc les visiteurs ne peuvent plus s’abonner aux discussions. Alors qu’auparavant chez FREE, j’avais le SMTP.

    Leur formule premium est à 5,85 euros par mois.

    Avez-vous des retours sur cet hébergeur en formule Premium ?

    Bonne soirée

    • Bonjour Luciole, vous dites « quand je vois tous les problèmes avec les hébergements payants ». Sauf que, ce n’est pas à ce point, un bon hébergeur ne vous cause aucun souci. En revanche, un hébergeur gratuit multiplie par dix les éventuels problèmes que vous pourriez rencontrer sur un payant. Le service n’est pas le même. En fait, un gratuit ne devrait s’utiliser que pour charger quelques pages html, point barre.
      Moi je ne comprends pas du tout vos arguments, qui reviennent bizarrement souvent. Vous ne voulez pas d’un hébergeur payant, mais vous me parlez d’un soi-disant gratuit, 000webhost.com, à 4-6$ mensuel ?? Que voulez-vous que je vous dise ? Excusez-moi, ne le prenez pas mal, mais votre logique m’échappe. Je ne vais pas argumenter, car il y a déjà 6-10 articles disponibles sur mon blog à propos des hébergeurs. Bonne lecture.

      Contrairement aux idées reçues, internet n’est pas gratuit, il y a des gens derrière qui travaillent pour que ça marche et que ça existe. Un hébergement ce sont des machines, des serveurs, solides ou pas, et surtout des gens derrières qui font un boulot sur ces machines pour vous garantir un service. A vous de voir quels sont vos besoins. Si vous avez un besoin professionnel, alors il faut un service à cette hauteur et exigence.

      Même pour un simple blog, un particulier devrait toujours s’offrir un vrai hébergeur,. Même si vous n’avez pas d’argent, un hébergeur fiable commence à 30 euro/an. Et en plus si votre blog a un peu de succès, avec une pub d’affiliation, vous le rentabiliserez, l’hébergement ne coutera rien.
      Moins cher que 30euro/an (2,50/mois), c’est de la pub instable, c’est tout.
      Cordialement.

      • A lire le dossier on se rend compte qu’il n’est pas évident justement de trouver un BON hébergeur.

        Puis, 000webhost a 2 offres, l’une gratuite l’autre payante.

        Je sais bien qu’internet a un prix, mais je n’en fais pas mon métier et le site que je gère n’a pas été crée car JE le voulais mais pour rendre service à d’autres ET à leur demande, ces derniers se qualifiant « de quiche en informatique » . Je n’en tire aucun profit, je n’en fais aucun commerce. Nuance.

        J’informe gratuitement en payant de MON TEMPS la mise à jour du site pour AUTRUI. Cela me coûte déjà beaucoup. Rien que mettre à jour les informations du site représente une énorme quantité de travail : il faut trouver les paquets de cigarettes (donc les ramasser, donc les chercher, etc) puis mettre à jour le site TOUS les JOURS. Combien d’heures chaque jour d’après vous, cela doit-il aussi être gratuit ?

        Alors payer pour faire du bénévolat, cela est discutable…

        Maintenant, la pub permet effectivement de payer un hébergement à 2 euros par mois, mais c’est sans compter le nom de domaine, cela fait environ 40 euros par ans.

        Et d’après ce que je comprend à ce prix, le payant n’est pas fiable…

        Cordialement

        • Mais si, un hébergement payant est fiable. C’et tout de même un peu mon métier que de placer des sites web sur un hébergement, hein… Ce qui n’est pas fiable est de vouloir le beurre et l’argent du beurre en voulant, par exemple, un hébergement pas cher, mais en chargeant dessus un site gourmand qui exigerait un pack plus cher. C’est quasi toujours à cause de cela qu’il y a des problèmes. Mis à part certains hébergeurs à fuir, un hébergement payant est fiable. Encore faut-il éduquer l’apprenti webmaster à certaines bonnes pratiques. Pour le reste, je ne vais pas argumenter sur vos choix financiers et le bénévolat, ça n’est pas le propos, rien à voir avec le dossier. L’hébergeur n’est pas responsable du fait que vous êtes bénévole…

  • Bonsoir,
    Je me lance dans l’aventure internet et ai lu ce dossier avec énormément d’attention. Malheureusement, pour une mise en jambe, je n’ai pas eu l’audace de partir vers un hébergeur US et ai donc souscrit un contrat d’hébergement classique chez 1and1 (avec les offres de fin d’année, raisonnables en terme de prix pour un début) et un NDD en .com chez OVH (avec « private » whois. « private », car on voit tout de même après interrogation que c moi, même si le fait que mes coordonnées soient cachées est HAUTEMENT appréciable! 😉 ).
    1and1 n’a malheureusement pas le addon domaine, et j’ai essayé de suivre les instructions ci-dessus. J’ai demandé le changement de DNS de mon NDD OVH et attend la propagation dans les serveurs. En parallèle, j’ai essayé de rajouter le nom de domaine au panneau de contrôle 1and1, mais je ne vois pas comment diable ajouter un nom de domaine externe sans qu’il soit transféré vers 1and1, ce que je ne veux pas du tout of course! La FAQ n’aborde pas ce sujet et je me retrouve donc particulièrement ennuyée.
    Pouvez-vous m’indiquer la suite détaillée des opérations à suivre pour ajouter des NDD externes à mon hébergement 1and1 en étant sûre de ne pas déclencher un transfert que je ne souhaite pas?
    Merci beaucoup par avance pour votre aide!

    • Bonjour
      Il vous suffit d’appeler le service de support chez 1&1, c’est gratuit. Ils vous diront comment faire. Ceci dit, ce n’est pas chez eux, mais chez votre Registrar actuel qu’il faut renseigner les dns de 1and1, après avoir ajouté votre nom de domaine

  • Pour l’instant NDD et Hebergeur c’est le même truc : 1and1 .

    Mais je vais tenter de trouver un hébergeur ou un registar différent , si ça peut être bien. Vous me conseillez quoi pour l’hébergeur ?

    J’ai comme projet de faire un multisite

  • Bonjour et désolé de faire ressortir un vieil article (mais bon il est bien positionné aussi)
    J’espère que vous êtes toujours dans le coin 😀

    Je faisais une recherche car j’ai plus de 30 NDD chez Gandi et c’est vrai que je n’ai rien à dire, si ce n’est que la facture commence a être salée. En parlant d’OVH j’ai voulu transférer un NDD de chez eux vers Gandi, il est bien chez Gandi aujourd’hui, mais je le vois toujours dans mon manager OVH. Je n’ai rien compris à ce qu’ils m’ont raconté. Bref, c’est vrai le que Service Client OVH n’est pas un modèle de vertue.

    Tout ça pour dire qu’à mon avis, OVH est très bien pour l’hébergement, pas pour les NDD. Chacun son métier comme on dit. Ensuite ben je me posais la question : Est-ce que ça vaut vraiment le coup d’économiser près de 300 euros / an en passant tous mes NDD chez Bookmyname ? Franchement je sais plus…

    Ah oui, et la principale raison de ce commentaire, LWS : Vous en pensez quoi ?
    Je viens de prendre un NDD chez eux (promo à 0.99€ HT la première année puis 6.99€ HT)
    J’hésite à passer tous mes NDD chez eux (Déjà parce que je perds l’anonymat certes..) mais aussi parce que 5 sec après avoir acheté le NDD leur site était inaccessible (503),ce n’est pas très rassurant…

    Merci pour votre réponse si jamais vous repassez par là, un jour 😛

    ++

    PS : J’espère que je recevrais un mail pour m’avertir d’un nouveau commentaire 🙂

    • bonjour. Je n’ai pas d’avis sur LWS.
      Pour les noms de domaine, franchement vous pouvez les prendre chez n’importe quel Registrar sérieux. C’est l’hébergement ensuite qui va compter. OVH est très bien aussi pour les domaines, mais leur interface pas cool à utiliser, même la nouvelle. Mais sur le plan fonctionnel c’est très bien. Le gros défaut de ovh est qu’il ne faut avoir besoin d’aucun contact avec eux. J’ai un hébergement chez eux et pas mal de clients. Pas de soucis. Sauf si quelque chose plante et sauf pour les petits hébergements.

  • Bonjour,

    Je suis un pur néophyte dans tout ça mais j’ai lu votre blog avec attention (ainsi que d’autres publications) et voici l’idée qui m’est venue. Merci de me dire si ça a du sens ou pas :

    – Prendre mon NDD principal chez un registrar avec un bon service client/support pour limiter les soucis (ex : Gandi).
    – Prendre les autres NDD à rediriger vers mon NDD principal chez un registrar pas cher pour limiter la multiplication des tarifs élevés (ex : Bookmyname).

    Qu’en pensez-vous ?

    Autre question : les sous-domaines se gèrent avec l’hébergeur ou avec le registrar ?

    Merci d’avance !

Répondre à Pascal X